Valentino Rossi n’est plus un pilote moto, mais il continuera à mettre un casque et à rouler sur des circuits pour défier le chrono. La différence est que sa combinaison ne sera plus en cuir mais ignifugé tandis que le changement notable sera celui de tenir un volant et non plus un guidon. Mais quel volant ? Deux options s’offrent à lui et c’est son fidèle Uccio qui en parle…

Uccio Salucci restera en activité en Grand Prix moto, au contraire de son illustre compagnon de toujours Valentino Rossi qu’il ne croisera plus dans le paddock au cours de la saison. Mais les liens resteront forts, et d’abord parce que, à l’occasion, il sera équipier de son Doctor de toujours dans des courses d’endurance au volant de puissants bolides à quatre roues.

“Quelqu’un comme Valentino Rossi doit courir dans la catégorie reine”

Cependant, que fera Vale lorsqu’il courra seul, ou du moins sans lui et sa famille de la VR46 ? La réponse devrait venir après la compétition des 12 Heures du Golfe prévues début janvier et Salucci livre ainsi ce qui est en réflexion : « le choix est encore entre le World Endurance et le GT World Challenge » explique l’Italien sur Corsedimoto en ajoutant :  « je préférerais cette dernière. C’est vrai que c’est européen, mais les voitures sont toutes des GT3, je n’aime pas ça quand il y a différentes catégories en course ».

Et voici les raisons de cette aversion : « quelqu’un comme Vale doit courir dans la catégorie reine. Le futur objectif est de courir avec des Hypercars, 2022 sera une année formatrice ». Valentino Rossi n’a pas l’intention de jouer le rôle de figurant, il va courir en sport-auto pour s’amuser et gagner.

Valentino Rossi



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi