Alors que la première course de Supersport 300 a eu lieu ce samedi 8 juin à 17h, la seconde s’est déroulée dimanche à 15h15. Celles-ci attribuaient tous les points au classement du Championnat.

La grille de départ était composée de Victor Steeman (Freudenberg KTM Junior Team), Marc Garcia (DS Junior Team), Galang Hendra Pratama (Semakin Di Depan Biblion Motoxracing), Manuel Gonzalez (Kawasaki ParkinGO Team), Ana Carrasco (Kawasaki Provec WorldSSP300), Andy Verdoïa (BCD Yamaha MS Racing), Omar Bonoli (Team Trasimeno Yamaha), Mateo Pedeneau (Team MHP Racing-Patrick Pons), Koen Meufells (Freudenberg KTM Junior Team) et Hugo De Cancellis (Team Trasimeno Yamaha). Par ailleurs, à l’issue de la course de la « dernière chance », Borja Sanchez (Scuderia Maranga Racing) se qualifiait pour l’arrière de la grille, sur les deux dernières lignes, avec Bruno Ieraci (Kawasaki GP Project), Alejandro Carrión (Deza – Box 77 Racing) et son coéquipier Guillem Erill, en compagnie de Kevin Sabatucci (Team Trasimeno Yamaha) et Yuta Okaya (DS Junior Team).

Garcia remportait la première course devant Deroue, Carrasco, Gonzalez, Verdoïa et Hendra Pratama. De Cancellis terminait 8e, Pedeneau 13e et de la Vega 14e.

Magnifique victoire au sprint de Manuel Gonzalez

La température de l’air était de 25° et celle du sol de 48° (source Dorna) quand les feux s’éteignaient et que le meilleur départ était pris par Marc Garcia devant Victor Steeman, Manuel Gonzalez, Galang Hendra Pratama, Ana Carrasco et Andy Verdoïa. Hugo de Cancellis était neuvième et Enzo de la Vega quatorzième. Deux accidents séparés (dont un high side de Mateo Pedeneau, avec Deroue qui percutait sa moto à terre) provoquaient la chute de plusieurs pilotes, d’où l’arrêt de l’épreuve au drapeau rouge. Heureusement aucun pilote n’était sérieusement blessé.

Avec une seule machine par pilote, il fallait longtemps pour ramener les motos aux stands et les réparer. La distance était ramenée à 7 tours. Avec 35 pilotes sur la grille, ça promettait un beau sprint !

Lors du deuxième départ, il manquait plusieurs pilotes pour le tour de reconnaissance, dont Mateo Pedeneau et Scott Deroue. Le Néerlandais parvenait  à partir de l’arrière de la grille. Avec 7 tours au programme, ça semblait difficile. Le plus rapide à s’élancer était Marc Garcia devant Victor Steeman, Ana Carrasco, Manuel Gonzalez et Galang Hendra Pratama. Andy Verdoïa était septième juste devant Hugo de Cancellis. Borja Sanchez tombait dans le Virage 2.

Steeman prenait la tête devant Gonzalez, Garcia, Carrasco, Verdoïa et de Cancellis. Enzo de la Vega était seizième. Carrasco s’installait en tête devant Garcia, Steeman, Gonzalez et de Cancellis. Verdoïa chutait sans gravité seul dans le Virage 13 et repartait dernier.

Gonzalez passait devant, avec Ana Carrasco deuxième qui établissait le meilleur temps en course en 1’53.275. Carrasco reprenait le commandement devant Garcia, Gonzalez et Steeman. De Cancellis était septième et de la Vega quinzième.

A 2 tours de la fin, 4 pilotes étaient opposés : les 3 Espagnols Carrasco, Garcia et Gonzalez et 1 Néerlandais Steeman. Galang Hendra Pratama les rejoignait dans le dernier tour.

Manuel Gonzalez l’emportait de 0.01 devant Marc Garcia, suivi d’Ana Carrasco, Galang Hendra Pratama et Victor Steeman. Hugo de Cancellis terminait huitième et Enzo de la Vega quinzième.

C’est la troisième victoire de l’année pour Gonzalez, coaché par Fabien Foret.

Résultats de la course :

Manuel Gonzalez

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © worldsbk.com / Dorna, constructeurs et équipes

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :