Alors que plusieurs des équipes MotoGP ont pris la route du retour depuis les plages de l’Adriatique après avoir fini leurs tests, les concurrents du Championnat du Monde Superbike ont terminé en ce jeudi leur dernière séance d’essai. Les équipes officielles Kawasaki et Ducati y participaient en compagnie des teams satellites équipés de Panigale V4 R. Se joignaient à eux Johann Zarco ainsi que quelques participants au Championnat du Monde Supersport, et même Max Biaggi avec l’Aprilia RSV4-RR 1100 spécialement développée pour le championnat italien CIV.

Pendant que BMW testait au Lausitzring et Honda au Japon (où il n’y aura pas de course du Championnat du Monde Superbike cette année), Ducati et Kawasaki avaient préféré limer le bitume à Misano afin de découvrir le nouveau revêtement entièrement refait et de s’y adapter. La température ne sera pas la même lors de la manche du mondial car celle-ci est prévue du 6 au 8 novembre (à confirmer).

Michael Ruben Rinaldi avait beaucoup impressionné ses adversaires la veille en réalisant le deuxième temps, à 0.08 du leader Scott Redding. Il pilotait une Ducati pour l’équipe GoEleven, team junior du constructeur bolognais. Selon Denis Sacchetti, le team manager, l’idée était-elle de faire comme Pramac avec Jack Miller ? « Absolument, c’est exact », approuvait Sacchetti.  « Nous sommes une équipe satellite qui aide les jeunes dans leur cheminement vers la maturité, en prenant pour exemple l’équipe Pramac en MotoGP. Je pense que Michael a du potentiel et il devrait l’exprimer. Je pense que notre Ducati est à 95% comme celle d’Aruba. Je dois admettre que l’année dernière n’a pas été facile avec la V4, car c’était une coupure nette par rapport à la V2. Nous avons dû prendre un certain temps pour comprendre et apprendre à connaître la moto, en fait nous étions d’une certaine manière immatures. Maintenant, nous sommes plus conscients et plus confiants dans la moto, car nous avons amélioré nos connaissances. De plus, il y a quelques nouveautés, comme la suspension Öhlins, qui nous rapproche de la Ducati officielle, éliminant ainsi le fossé du passé. »

Prime sensazioni a caldo ✊🏻🔥…#WorldSBK #DucatiPanigaleV4R #ducati #forzaducati #backontrack #test #TeamGoEleven

Gepostet von Team Go Eleven am Mittwoch, 24. Juni 2020

Ci-dessus et ci-dessous : Michael Ruben Rinaldi

Participants aux tests Superbike de Misano :

Kawasaki : Jonathan Rea, Alex Lowes

Aruba.it Ducati : Scott Redding, Chaz Davies

Barni Ducati : Leon Camier

Go Eleven Ducati : Michael Rinaldi

Brixx Ducati : Sylvain Barrier

Motocorsa Ducati : Leandro Mercado

Résultats du premier jour (mercredi) en SBK :

1. Scott Redding (Aruba.It Racing – Ducati) 1’33.957

2. Michael Ruben Rinaldi (Team Goeleven) 1’34.043

3. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’34.381

4. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’34.745

5. Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) 1’34.900

6. Leandro Mercado (Motocorsa Racing) 1’35.183

7. Leon Camier (Barni Ducati) 1’35.773

8. Sylvain Barrier (Brixx Ducati) 1’37.0

Chronos de référence :

Record des essais : 1’33.640 par Tom Sykes (Kawasaki) en 2018

Record du tour : 1’34.720 1 par Jonathan Rea (Kawasaki) en 2015

A l’occasion de la matinée du dernier jour, Aprilia et Ducati, qui avaient terminé l’essentiel de leurs essais en MotoGP, laissaient la bride sur le cou à leurs pilotes pour les remercier de leur long labeur en plein soleil, et Aleix Espargaro en profitait pour réaliser sa meilleure performance, plus rapide que Michele Pirro de 0.106.

Résultat du troisième jour (jeudi) à la mi-journée en MotoGP :

1 – Aleix Espargaró (Aprilia) 1’32.932

2 – Michele Pirro (Ducati) 1’33.038

3 – Bradley Smith (Aprilia) 1’33.768

Résultats du deuxième jour (jeudi) à la mi-journée en Superbike :

1 – Scott Redding (Ducati) 1’33.675

2 – Jonathan Rea (Kawasaki) 1’33.854

3 – Michael Ruben Rinaldi (Ducati) 1’34.269

4 – Chaz Davies (Ducati) 1’34.381

5 – Alex Lowes (Kawasaki) 1’34.519

6 – Tati Mercado (Ducati) 1’35.421

7 – Leon Camier (Ducati) 1’36.759

8 – Sylvain Barrier (Ducati) 1’37.675

Lors de la dernière après-midi de ces tests de Misano, plusieurs pilotes profitaient des ultimes instants passés sur le World Circuit Marco Simoncelli pour faire monter des Pirelli de Superpole afin de réaliser un super chrono. Après les très nombreux tours laborieusement effectués par tous les pilotes pour améliorer techniquement les machines, c’était le petit plaisir que leurs offraient leurs équipes. Cela permettait aussi de peaufiner les réglages pour les futures qualifications, en fonction du nouvel asphalte.

Johann Zarco participait également à ces essais organisés par son nouvel employeur bolognais, avec sa Panigale V4 d’origine améliorée pour la piste, pour se remettre dans le rythme.

En prenant comme base le temps réalisé par Scott Redding ce matin en 1’33.957, on pouvait avoir comme objectif de cette fin de tests le record absolu (et officieux) établi pour les Superbikes en 1’33.640 par Tom Sykes sur Kawasaki en 2018. Le nouveau revêtement de très bonne qualité pouvait s’avérer une aide précieuse.

Scott Redding réalisait un très bel exploit, compte tenu de la chaleur élevée, avec un tour chrono record en 1’33.067, en Pirelli type Superpole bien évidemment. Johnny Rea ne déméritait pas et descendait lui aussi sous l’ancien record de Tom Sykes. Le Kawasakiste de l’Ulster s’emparait du deuxième temps avec un très bon 1’33.206. Michael Ruben Rinaldi confirmait sa belle prestation d’ensemble avec le troisième chrono en 1’33.560. Il précédait Alex Lowes et ZX-10RR, quatrième en 1’33.694.

Sylvain Barrier se classait septième en 1’36.752, juste devant Leon « The other Leon » Camier en 1’36.759. C’était la première fois que « Syl’20 » roulait sur cette moto, et il a été handicapé pendant une bonne partie de la journée par une chute en perdant l’avant le matin dans le Virage 3, la Variante del Parco.

Résultats de la deuxième journée (jeudi) en SBK :

1. Scott Redding (Aruba.It Racing – Ducati) 1’33.067

2. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’33.206

3. Michael Ruben Rinaldi (Team GoEleven) 1’33.560

4. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) 1’33.694

5. Chaz Davies (Aruba.It Racing – Ducati) 1’33.854

6. Leandro Mercado (Motocorsa Racing) 1’34.859

7. Sylvain Barrier (Brixx Ducati) 1’36.752

8. Leon Camier (Barni Ducati) 1’36.759

Du côté de la catégorie Supersport, l’unique Yamaha du leader du classement provisoire du Championnat du Monde Andrea Locatelli était opposée aux trois MV Agusta de Randy Krummenacher, Raffaele de Rosa (deuxième actuel du mondial SSP) et Federico Fuligni. La R6 japonaise dominait pendant presque toute la journée les F3 675 italiennes.

Le plus étonnant était l’écart très net, avec un avantage de 0.8 pour Locatelli sur de Rosa, de 1.2 sur Krummenacher, le Champion du Monde en titre, et de 1.7 sur Federico Fuligni.

Locatelli vise le titre à la fin de l’année : « Le plus important actuellement est d’essayer de gagner cette année, et par la suite j’aimerais intégrer le Championnat du Monde Superbike. Nous verrons quelle est la meilleure voie pour moi. »

« Si je vais en Superbike, alors Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) est certainement l’un des meilleurs, avec Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Alex Lowes (Kawasaki Racing Team). Le peloton WorldSBK compte beaucoup de pilotes rapides ! »

Résultat final des Supersport :

1. Andrea Locatelli (Bardahl Evan Bros Yamaha) 1’37.664

2. Raffaele de Rosa (MV Agusta) 1’38.444

3. Randy Krummenacher (MV Agusta) 1’38.813

4. Federico Fuligni (MV Agusta) 1’39.325

Chronos de référence :

Record des essais : 1’37.482 par Jules Cluzel sur MV Agusta en 2005

Record du tour : 1’38.193 par Sandro Cortese sur Yamaha Kallio Racing en 2018

Raffaele de Rosa, deuxième chrono

Max Biaggi (photos ci-dessous) continuait soigneusement de développement de l’Aprilia 1100 qui défendra les couleurs de la marque en Championnat d’Italie, et peut-être dans l’avenir en Championnat du Monde si une formule d’équivalence est trouvée pour l’homologation.

Photos © Worldsbk.com / Dorna, Ducati, Kawasaki, GoEleven



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding