Après avoir totalement dominé le Championnat du Monde Superbike en début de saison, Álvaro Bautista s’est fait progressivement rejoindre puis dépasser par Johnny Rea. Le Britannique est maintenant quasiment assuré de remporter le titre, alors que l’Espagnol va prendre la direction de Honda, ce qui a déplu à certains Ducatistes.

« J’ai lu beaucoup de commentaires négatifs et positifs sur moi-même, mais cela ne m’affecte que dans une certaine mesure » a expliqué Álvaro. « Je ne suis pas un traître, parce que je suis toujours là à me battre avec Ducati pour gagner d’autres courses. »

« C’est une série de situations, un peu étranges, qui m’ont conduit à choisir de quitter Ducati. C’était au mois de juillet, après la course de Laguna Seca. C’est Ducati qui n’a plus voulu de moi. Ducati a finalement décidé de prendre Redding et puis j’ai fait mon choix ».

« Si Ducati avait vraiment voulu me garder, pourquoi ne l’auraient-ils pas fait ? Peut-être que chez Ducati, ils voulaient que je reste avec eux, mais pas jusqu’au bout. Je leur suis évidemment très reconnaissant pour ce qu’ils m’ont montré et je vais tout donner dans ces trois dernières courses. »

«  En fin de compte, il ne s’agit pas seulement d’une question économique, puisque ce qui compte, c’est l’ensemble. »

« Un de mes objectifs était de revenir en MotoGP, mais sur une moto compétitive qui m’aurait permis de me battre pour le podium. La KTM a du potentiel, mais pas pour gagner et je pense que c’est évident. »

« Prendre la place de Petrucci, faire partie de l’équipe officielle aurait été une grande satisfaction pour moi. En fin de compte, je n’ai participé qu’à une seule course et je ne pense pas avoir mal fait. »*

*Alvaro Bautista a remplacé Jorge Lorenzo blessé au Grand Prix d’Australie à Phillip Island en octobre 2018. Il a terminé 4e à 4.072 du vainqueur Maverick Viñales, et à 1.2 de son coéquipier du jour Andrea Dovizioso.

« Je courrai tant que je m’amuserai, le moment où je ne m’amuserai plus, je resterai à la maison. Personnellement, je ne veux pas me donner de délai. »

« L’année prochaine avec Honda sera une nouvelle saison pour moi, évidemment moins ambitieuse que celle-ci. Je vais devoir apprendre beaucoup de choses, en évitant de créer trop d’attentes, même si le but est le Championnat du Monde. »

Bautista quatrième du Grand Prix d’Australie en 2018

Photos © Ducati

Source : gpone.com


Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team