Cette victoire de Razgatlioglu ce dimanche après-midi à Donington marque-t-elle un tournant dans cette saison de WSBK ? A tout le moins, ses conséquences ont été amplifiées avec la chute de Jonathan Rea qui luttait avec le Turc pour la victoire. Comme un symbole… En attendant, ce qui est sûr, c’est que l’officiel Yamaha mène à présent un championnat dont le gain pourrait lui ouvrir les portes du MotoGP…

Toprak Razgatlioglu a le vent en poupe. Convoité par le MotoGP, il a montré à Donington que cette exposition le bonifiait plus qu’elle ne le perturbait. Il faut dire que le terrain était idéal pour le Turc puisque l’on se souviendra qu’il y a décroché son premier podium en WSBK en 2018. En 2021, la lune de miel continue puisqu’après deux victoires ce week-end, il mène le championnat du monde.

Pour en arriver là, il a fallu que le maître Jonathan Rea se prenne les pieds dans le tapis. « Je suis surpris, car Johnny ne tombe généralement pas » commente Toprak. « Je l’ai suivi, il pilotait prudemment, mais ensuite cette grosse erreur lui est arrivée. Il y a des bosses dans ce virage, il faut donc être très prudent. Ensuite, je me suis assuré de rester calme car j’avais absolument besoin de ces points pour le championnat ».

Le leader de la Coupe du monde Toprak Razgatlioglu

Razgatlioglu se souvient qu’il a déjà été leader au classement général

« Maintenant, je suis en tête de la classement général, mais ce n’est pas comme ça que je le vois » ajoute-t-il. « Je me concentre sur chaque course et j’essaie d’obtenir les meilleurs résultats possibles. On peut se compter chanceux avec deux victoires ce week-end » termine humblement Razgatlioglu qui précise : « j’ai dû mettre la pression sur Johnny car j’avais vraiment besoin de cette victoire. C’était un gros accident pour lui et je ne pensais pas qu’il commettrait une telle erreur ».

« Je suis heureux, enthousiasmé par ce que nous avons fait, mais nous ne sommes qu’au début du Championnat et nous avons de nombreuses courses devant nous. En fait, nous devrons essayer d’être compétitifs sur chaque piste et toujours viser la victoire ». Toprak se souvient ainsi qu’il a déjà était leader du classement WSBK dans sa carrière. Le Turc a remporté sa première course avec la R1 à Phillip Island, terminant deuxième de la course de sprint et a brièvement mené le championnat du monde au début de la saison 2020. Mais à la fin de la saison, il était seulement quatrième derrière Rea, Redding et Davies…

Toprak Razgatlioglu est rapide à Donington

WSBK Donington J3 : classement Course 2

Crédit classement wsbk.com



Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu