Après la chute d’Álvaro Bautista lors de la Course 1, Johnny Rea comptait en ce dimanche matin 49 points d’avance sur l’Espagnol. « C’est bien pour nous, estimait-il, mais j’ai encore du pain sur la planche, en particulier durant les deux courses de ce jour, donc nous verrons comment cela se passera ! ».

Bien que menacé assez longtemps par Chaz Davies, Jonathan Rea est parvenu à conserver l’avantage pour remporter le 79e succès de sa carrière. « Je me suis senti à l’aise dès le départ et je me suis tout simplement calé à mon rythme, expliquait Rea. Je ne connaissais pas notre rythme dans ces conditions avec ces pneus, car je n’avais pas bouclé de longs runs. Les chronos ralentissent très vite à Laguna Seca et je voulais rester régulier ».

Chaz Davies était satisfait de sa deuxième place : « Je suis vraiment heureux d’être de retour sur le podium, juste pour donner un peu en retour à mes gars qui travaillent tellement. Ma course a été décente et je me suis senti bien au début. J’avais choisi le pneu arrière tendre mais c’était juste dans les derniers tours, c’était vraiment difficile. Je ne prendrai probablement pas cette option pour la Course 2 dimanche après-midi, mais globalement, je suis plutôt heureux. Je vais regarder où nous avons eu du mal samedi pour utiliser ces connaissances et, espérons-le, nous améliorer dimanche ».

Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) a complété la bonne performance d’ensemble de Kawasaki avec la troisième place : « Avant le départ, nous avons apporté quelques changements au setup de la moto, car je n’étais pas satisfait de mon feeling ni des résultats de la Superpole. Durant les essais, nous avions déterminé les pneus que nous allions utiliser en course et je savais que je pouvais maintenir un bon rythme. Je suis vraiment content ! L’année dernière, j’ai été victime d’une lourde chute, mais cette année, je suis de nouveau sur le podium. La course n’a toutefois pas été facile, car ça glissait beaucoup ; j’ai tenté de suivre les leaders, mais aujourd’hui, cela n’a pas été possible. Ce dimanche, j’espère réaliser une autre journée solide ».

Álvaro Bautista n’avait pas le moral : « Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance au cours des dernières courses. Ce samedi, j’ai chuté sans vraiment savoir pourquoi, et à ce moment-là, je n’étais même pas à la limite. Après un bon départ, je me suis battu avec Chaz et Jonathan, mais j’ai soudainement perdu l’avant dans le virage 5 et j’ai chuté. Je me sens plutôt mal parce que je pense que j’aurais pu avoir une chance de gagner. C’est la course, il faut maintenant regarder en avant, ne pas céder et continuer à travailler dur ».

Johnny Rea remporte sa 80e victoire lors de la Course 2

La première lige était composée de Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK), Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati) et Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati). Sur la deuxième figuraient Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team), Leon Haslam (Kawasaki Racing Team WorldSBK) et Jordi Torres (Team Pedercini Racing). Ensuite Toprak Razgatlioglu (Turkish Puccetti Racing) occupait la troisième avec Alex Lowes (Pata Yamaha WorldSBK Team) et Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha). Ils précédaient Eugene Laverty (Team GoEleven) et Markus Reiterberger (BMW Motorrad WorldSBK Team).

Avec une température de l’air de 18° et de la piste de 35 °, le plus rapide au départ était Chaz Davies devant Johnny Rea, Leon Haslam, Toprak Razgatlioglu et Tom Sykes. Álvaro Bautista chutait dans le premier virage ! L’Espagnol était transporté au PC médical pour vérifications. Le pilote américain wildcard JD Beach et l’Italien Alessandro Delbianco tombaient sans gravité à l’entrée du Corkscrew et la course était arrêtée au drapeau rouge.

On repartait pour 8 tours, au lieu de 10 initialement. Bautista était absent et forfait. Johnny Rea était le plus véloce à s’élancer devant Chaz Davies, Tom Sykes, Leon Haslam, Toprak Razgatlioglu, Alex Lowes et Loris Baz. Rea distançait légèrement Davies, suivi de très par Sykes, Haslam et Razgatlioglu. Loris faisait un très bon début de course en septième position à 3.2 de Rea, juste derrière Lowes et précédant de peu Jordi Torres.

Johnny Rea accélérait le rythme et réalisait le tour le plus rapide en course en 1’22.700. Davies perdait régulièrement un petit peu de terrain et se retrouvait à 1.4, avec 0.5 d’avance sur Tom Sykes troisième. Marco Melandri abandonnait alors qu’il était onzième.

A la mi-course, Rea comptait 1.4 d’avance sur Davies, 2.7 sur Sykes, et 3.8 sur Haslam, Razgatlioglu et Lowes en bagarre. Baz était à 6.7 en septième position. Toprak Razgatlioglu passait à l’attaque et subtilisait la quatrième place à Leon Haslam. Tom Sykes occupait une belle troisième position sur sa BMW à 3.4 de Rea, avec 1.1 d’avance sur Razgatlioglu.

Johnny Rea l’emportait sans problème devant Davies, Sykes, Razgatlioglu, Haslam, Lowes et Baz.

Classement de la Course 2 (« Sprint race ») :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © worldsbk.com / Dorna, constructeurs et équipes

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :