De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Kawasaki clôture les essais en Aragón avec Alex Lowes rapide en pneus de qualification et l’habituel Jonathan Rea très efficace en ce qui concerne le rythme. Scott Redding et Ducati sur la défensive.

Scott Redding et Ducati espéraient que Portimão serait l’exception sur la route du titre Superbike. Au lieu de cela, ils ont découvert que Jonathan Rea sera également très redoutable en Aragón, malgré la ligne droite de plus d’un kilomètre qui correspond à la cavalerie de la Panigale V4 R. Avec le triplé inscrit au Portugal, le Cannibale a repris 28 points à son adversaire d’un seul coup, revenant en tête du championnat du monde après la demi-erreur de Jerez. Au cours des deux jours d’essais qui viennent de se terminer à Aragón, la Kawasaki a ramené Alex Lowes au sommet, devant la Yamaha du Néerlandais Michael van der Mark, tous deux en pneus extra tendres. Jonathan Rea a terminé troisième, après avoir bouclé plus de 100 tours (en deux jours) à un rythme très rapide. Ducati essaie de suivre…

Scott Redding encaisse
Le ducatiste a concédé quatre dixièmes le premier jour, et deux le second. Si c’est un écart qui peut être comblé, nous le saurons les 29 et 30 août. Aragon est un tournant fondamental de ce Championnat du monde tourmenté, car elle accueillera pas moins de six courses en huit jours. Ensuite viendront Montmeló, où Jonathan Rea a été le plus rapide lors des tests de juillet, et Magny-Cours, la piste française qui a toujours été un terrain de chasse pour Kawasaki. Et où, soit dit en passant, Scott Redding n’a jamais couru. Ensuite, si cela est confirmé, il y aura Misano, les 7 et 8 novembre. Il y a un an sur cette piste, Jonathan Rea a renversé la tendance lors de sa confrontation directe avec Álvaro Bautista. Ainsi, pour nourrir des espoirs de championnat, Scott Redding devra tirer le meilleur parti du double engagement d’Aragón. Perdre du terrain,  sur la piste même la plus favorable à Ducati parmi les trois (ou quatre ?) épreuves qui restent, pourrait être fatal.

« Je me sens de mieux en mieux. »
Jonathan Rea joue également sur le plan psychologique. Maintenant que l’inertie du championnat est revenue de son côté, il veut faire savoir à quel point il se sent fort avec cette Kawasaki. « Nous avons essayé de nouvelles pièces pour améliorer ma confiance avec le train avant, je me sens très bien sur la Ninja », a déclaré le numéro un à la fin du test. « C’était la première fois qu’on roulait à Motorland dans ces conditions, et je dois dire que nous n’avons pas mal fait du tout. Je dirais que le vendredi 28 août, pour les premiers tests, nous partirons d’une très bonne base. » Scott Redding est averti.

Classement du vendredi:

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi