Avec l’arrivée d’une averse, la course des MotoGP est déclarée Wet, et tout le monde se place sur la grille en pneus pluie.
Si la piste sèche durant l’épreuve, les pilotes changeront de moto mais la possibilité d’utiliser alors des pneus intermédiaires est matériellement quasi impossible, vu que les pilotes ne peuvent pas communiquer avec leur équipe, sauf à mettre en place un système de signes.

Mais avant cela, la question est de savoir avec quels pneus partir, car il ne pleut plus !

Sur la grille, Danilo Petrucci explique qu’il est toutefois plus prudent de partir en pneus pluie, puis de voir d’ici 7 ou 8 tours. Nicolas Goubert (Michelin) confirme qu’il ne pense pas que quiconque tentera ce pari. Paolo Ciabatti confirme le même choix pour Iannone qui part dernier. Les Top pilotes choisissent l’arrière dur (2 secondes moins vite que le Tendre, dixit Michelin) et l’avant tendre, tous pluie.

A l’extinction des feux rouges, Redding fait le holeshot mais Rossi prend le commandement au premier virage, devant Dovizioso, Aleix Espargaro et Marc Marquez. Tout le monde est sur des œufs. Pedrosa a également fait un excellent départ et se retrouve dans la roue de son coéquipier au bout d’un tour. Il est suivi par Iannone qui a fait deux excellents premiers tours.

Au 3e tour, Hernandez, parti 6e,  exploite son Tendre arrière et passe Dovizioso et Rossi. Petrucci se porte à la 4e position, également en Tendre arrière, passe Marquez.

Après 6 tours, on a donc Hernandez, Rossi, Dovizioso, Petrucci, Iannone, Marquez, Redding et Pedrosa. Lorenzo, toujours en difficulté dans ces conditions, est 18e, deux places derrière Vinales.

A partir du 7e tour, Hernandez commence à voir son avantage se stabiliser sur le duo Rossi/Dovizioso, mais les drapeaux “pluie” sont agités au passage suivant.

Rossi ralentit, Hernandez s’échappe de nouveau et Dovizioso revient sur l’Italien, puis le passe.

Le pneu Tendre de Yonny Hernandez n’a plus de rainures et entraîne le Colombien au sol; Dovizioso prend la tête.

A la mi-course, Petrucci fait la jonction avec Rossi puis le passe, au moment où Iannone, alors 5e part à la faute au virage #2.

Pendant ce temps, les trois hommes de tête se regroupent et sont alors rejoints par Scott Redding qui passe Rossi; 3 Ducati en tête devant 1 Yamaha et les 2 Honda qui remontent !

Petrucci prend la tête mais la pluie redouble d’intensité et c’est un véritable déluge : le drapeau rouge est agité, au grand dam de Scott Redding et au grand plaisir d’Andrea Dovizioso que le règlement place en tête!

La course reprendra-t-elle?

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso