Après Motegi, Suzuka, Sugo et Ksukuba, le Championnat du Japon Superbike revenait sur le circuit de Suzuka pour ce 5e et antépénultième rendez-vous de la saison 2021, avant les manches à Okayama et Autopolis.

Katsuyuki Nakasuga s’y présentait en leader incontesté, déjà auteur de 5 victoires au guidon de sa Yamaha R1. Celle-ci revêtait les couleurs traditionnelles de la firme d’Iwata à l’occasion du 60e anniversaire de sa participation en Grand Prix, pour un weekend qui allait se dérouler avec des températures d’une trentaine de degrés dans l’air.

 

 

Auteur d’une très belle pole position en 2’05.606 devant Yukio Kagayama (Team Kagayama, Suzuki) en 2’06.468  et Teppei Nagoe (MuSASHi RT HARC-PRO.Honda) en 2’07.058, le pilote Yamaha de 39 ans remportait le lendemain devant 4 000 spectateurs une première course disputée en deux temps, suite à l’intervention de la Safety Car. Il s’agissait du 6e succès de l’année du pilote d’Iwata, en 7 courses, seule la première course à Sugo dans le brouillard l’empêchant de réaliser le grand chelem.

 

 

Teppei Nagoé et Daijiro Hiura (Honda Dream RT Sakurai Honda) complétaient le podium.

Dimanche, cette fois devant 6 500 spectateurs mais sous un ciel bien plus nuageux, Katsuyuki Nakasuga obtenait sa 7e victoire de la saison et, du coup, son 10e titre en championnat japonais Superbike, malgré le bon départ de Yukio Kagayama et l’opposition de Ryuichi Kiyonari (Astemo Honda Dream SI Racing) et Daijiro Hiura (Honda Dream RT Sakurai Honda) qui finissent respectivement 2e et 3e.

 

 

Avec dorénavant 191 points contre 113 unités à Ryuichi Kiyonari alors qu’il ne reste que 3 courses à disputer, Katsuyuki Nakasuga ne peut plus être rejoint et obtient son 10e titre de Champion du Japon Superbike… Toujours avec les yeux sur son casque (voir l’explication ici) !

 



Tous les articles sur les Pilotes : Katsuyuki Nakasuga