Grand Prix Autriche Red Bull Ring MotoGP Course : Andrea Dovizioso arrache une magnifique victoire à Marc Márquez

par | 11 août 2019

C’est sous sceau du taulier du MotoGP Marc Márquez que s’ouvre ce onzième rendez-vous de la saison en Autriche. Le pilote Repsol Honda Team a inscrit, ce samedi, sa troisième pole consécutive au Red Bull Ring. Ce tracé est l’unique rendez-vous du calendrier actuel où l’Espagnol n’a jamais triomphé.

Marc Márquez comptabilise désormais 59 pole en catégorie reine pour 119 départs. Soit un taux de ‘réussite’ de 49.6% en qualifications. Ce nombre le place par ailleurs devant la légende Mick Doohan.

Le solide leader du championnat arrivera-t-il à ouvrir son compteur en Styrie et ainsi à infliger à Ducati sa première défaite depuis trois éditions de ce Grand Prix d’Autriche ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits…

Red Bull Ring MotoGP™

2018

2019

FP1

1’23.830 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’24.033 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP2

1’33.995 Marc Márquez (Voir ici)

1’23.916 Marc Márquez (Voir ici)
FP3

1’26.496 Marc Márquez (Voir ici)

1’23.251 Marc Márquez (Voir ici)
FP4

1’24.139 Marc Márquez (Voir ici)

1’23.983 Maverick Viñales (Voir ici)
Q1

1’24.195 Alvaro Bautista (Voir ici)

1’23.928 Cal Crutchlow (Voir ici)
Q2

1’23.241 Marc Márquez (Voir ici)

1’23.027 Marc Márquez
Warmup

1’24.138 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’28.803 Franco Morbidelli
Course Lorenzo, Márquez, Dovizioso (Voir ici) Dovizioso, Márquez, Quartararo
Record

1’23.142 Andrea Iannone (2016)

1’23.027 Marc Márquez 2019

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) fera office de meilleur représentant Yamaha sur la grille avec cette deuxième place obtenue ce samedi. Un résultat qui fait également de lui le premier pilote indépendant de la grille. Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui a terminé sur le podium lors des trois précédentes éditions, s’élancera troisième. C’est la troisième fois qu’il s’élance de la première ligne cette année après Losail et Termas de Río Hondo. À noter que Ducati reste invaincu sur cette piste depuis trois ans.

Francesco Bagnaia (Pramac Racing), qui s’est sauvé de la Q1, occupera la cinquième position sur la grille, ce qui constitue son meilleur résultat en qualifications depuis son ascension en MotoGP. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) s’est vu crédité du sixième chrono des qualifications. Là encore, le Japonais n’avait jamais fait aussi bien en MotoGP.

Jack Miller (Pramac Racing), auteur d’un récent podium en République tchèque, sera huitième sur la grille. L’Australien tentera à présent d’inscrire ses premiers points sur ce circuit. Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui emmènera la quatrième ligne, figure dans le Top 10 pour la sixième fois cette année. Le Red Bull Ring est l’unique circuit du calendrier, avec Buriram, où le Docteur ne s’est jamais hissé sur le podium en catégorie reine.

La première RC16, celle de Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) est 11e des qualifications, c’est la première fois qu’une KTM est aussi bien placé pour le départ de son épreuve nationale. Enfin, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) a échoué samedi aux portes de la Q1, en tant que deuxième pilote KTM : du jamais vu pour le Portugais !

En attendant de profiter du Red Bull Ring, voici ce qui s’est passé depuis le début de cette saison…

Il fait 23,3 degrés dans l’air et 33,5 degrés sur la piste alors que les pilotes s’apprêtent à prendre leur envol pour 28 tours. Le ciel est partiellement couvert, la bonne nouvelle est que la plus n’est pas annoncée.

C’est parti et c’est Márquez qui s’extirpe du peloton et prend le meilleur en sortie du premier virage devant Dovizioso et Quartararo. Mais le Pilote Ducati et le pilote Honda sont au coude à coude, ces derniers se loupent, et laissent passer Quartararo qui prend le leadership de la course. Dovizioso est second, Miller est troisième. Márquez est quatrième.

Rossi est cinquième, Rins sixième. P. Espargaró suite à un problème technique part au tapis dans le virage 3, Crutchlow ne parvient pas à éviter le pilote KTM, et chute aussi. Chute de Syahrin dans le virage 7.

Márquez parvient à se défaire de Miller, le pilote Honda est désormais troisième. Devant, le tricolore Petronas Yamaha se maintient à la première position, mais il a dans sa roue Dovizioso qui le passe sans difficulté. Encore 23 tours et le duel Dovizioso, Márquez a bien lieu, malgré une belle résistance de Quartararo face à Márquez.

Rossi est cinquième, il a dans sa ligne de mire, Miller. Viñales est sixième et revient très fort sur son coéquipier. Chute de Miller dans le virage 9 ce qui profite aux officiels Yamaha.

Dans le virage 3, les deux pilotes de tête se touchent, Dovizioso ne veut rien lâcher mais le moteur de la Honda est plus véloce, Márquez s’empare de la tête de la course. Dovizioso est second, Quartararo se maintient troisième, mais Rossi revient sur lui. Rins, cinquième ne parvient à s’accrocher aux basques de Rossi.

Le meilleur des KTM est Oliveira qui pointe en neuvième position. Zarco est douzième. A noter la contre performance de Petrucci qui n’est que dixième. Encore 12 tours avant le passage du drapeau à damiers et devant, Márquez contrôle la course devant Dovizioso et Quartararo. Le tricolore a 1,5s d’avance sur Rossi qui est quatrième.Viñales et Rins sont cinquième et sixième. A noter, la huitième place d’Oliveira qui a dépassé l’officiel Ducati, Petrucci.

A 9 tours du but, Dovizioso passe Márquez. Derrière, Quartararo se maintient troisième.

De son côté Rossi, quatrième, est peu à peu sous la menace de son coéquipier Viñales et de Rins. Viñales tente une estocade sur Rossi qui échoue.

Chute de Rabat dans le virage 3. A 3 tours du but, Márquez passe Dovizioso. 

Ça chauffe entre les deux pilotes, Márquez ne lâche rien, Dovizioso tente le tout pour le tout mais rien n’y fait !

Dernier virage, Dovizioso passe et gagne ! Márquez termine second, Quartararo troisième, Rossi et Viñales quatrième et cinquième.

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team