Raul Fernández a commencé bien comme il faut son Grand Prix d’Allemagne en se positionnant comme le premier leader du neuvième meeting de la saison. Les leaders du championnat se sont montrés sages soit carrément discrets à l’instar d’Antonelli 22e. Mais Dalla Porta n’est qu’à trois places devant alors que Canet clôturait le top 10. Arbolino, dernier vainqueur en date, fermait quant à lui le top 5, derrière un McPhee qui ne déshonore pas l’enseigne Petronas, en tête en MotoGP et devant en Moto2…   

Que va nous réserver la suite des événements ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits au Sachsenring…

Sachsenring Moto3™

2018

2019

FP1

1’27.272 Jorge Martin

1’26.591 Raul Fernández
FP2

1’26.938 Philipp Öttl

1’26.526 Ayumu Sasaki
FP3

1’26.351 Lorenzo Dalla Porta

Q1

XXX

Q2

1’26.434 Jorge Martin

Warmup

1’27.040 Enea Bastianini

Course

Martin, Bezzecchi, McPhee

Record

1’26.174 Danny Kent (2015)

25° dans l’air et 44° sur la, piste sont les conditions offertes aux pilotes pour les 40 minutes d’exercice. En 1’27.813, Dalla Porta signe la première référence de la séance. Canet lui répond avec 74 millièmes de mieux. Et comme Antonelli pointe troisième, c’est le trio de tête du championnat mène la danse.

Après dix minutes, Toba rappelle qu’il est un vainqueur cette saison, au Qatar, avec son 1’27.724. Son compatriote Sasaki s’inscrit troisième. En 1’27.528, Antonelli prend les commandes suivi de Canet pour 34 millièmes. Les pilotes sont en pneus tendres, mis à l’évaluation pour en connaître le potentiel sur la durée. Seront-ils une option pour la course ?

A mi séance, la majorité du plateau rejoint les stands. Antonelli, Canet, Suzuki, Toba et Dalla Porta peuplent le top 5 provisoire.

La seconde mi-temps commence par un Fernández qui reprend son bien conquis le matin en 1’27.159. Kornfeil lance la chasse mais encore à un peu plus de deux dixièmes. Garcia chute au virage 3 il était 21e et découvre ce délicat tracé allemand. Fenati réduit la marge à 15 millièmes. McPhee s’installe troisième à dix minutes du but.

En 1’27.032, Fenati lance le nouveau défi à relever. On reste cependant à une demi-seconde du meilleur temps réalisé dans la fraîcheur matinale. A huit minutes de la fin des débats, tous les pilotes sont au stand. L’assaut final en vue de s’inscrire dans le top 14 qualificatif pour la Q2 va être lancé…

A 43°, la piste a perdu un degré depuis le début des hostilités. La meure ressort et Kornfeil signe un 1’26.812. Sasaki lui répond en 1’26.526. C’est la performance la plus rapide de cette journée du vendredi. Et voilà les couleurs de Petronas aussi en tête du Moto3 ! Canet évite de eu un accrochage et s’installe quatrième. Le Japonais ne sera pas battu et devance Kornfeil comme son compatriote Toba. Lopez ferme le top 5 à Fenati. Dalla Porta est 13e. Antonelli 18e devant Arbolino.

Grand Prix d’Allemagne Sachsenring Moto3 FP2 : Chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Ayumu Sasaki

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia