Pluie ou slicks ?

Telle sans doute la question que se posent les pilotes MotoGP quelques minutes avant ce warmup en regardant les Moto2 évoluer sur une piste mouillée pendant la nuit mais dont les trajectoires sèchent maintenant à grande vitesse.

Dans une séance où il y a plus à perdre qu’à gagner, la réponse semble évidente, d’autant que plus aucune intempérie n’est prévue aujourd’hui, et que les températures de 13° dans l’air et 17° sur l’asphalte incitent à la plus grande prudence…

Voici les références disponibles avant cette séance de 20 minutes :

Sachsenring MotoGP™

2018

2019

FP1

1’21.442 Andrea Iannone (Voir ici)

1’21.390 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP2

1’20.885 Jorge Lorenzo (Voir ici)

1’20.705 Marc Márquez (Voir ici)
FP3

1’20.438 Andrea Iannone (Voir ici)

1’20.347 Marc Márquez (Voir ici)
FP4

1’21.318 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’21.153 Maverick Viñales (Voir ici)
Q1 1’20.751 Andrea Dovizioso (Voir ici) 1’20.933 Valentino Rossi (Voir ici)
Q2

1’20.270 Marc Márquez (Voir ici)

1’20.195 Marc Márquez (Voir ici)
Warmup

1’21.230 Pol Espargaró (Voir ici)

1’23.116 Marc Márquez
Course

Marquez, Rossi, Viñales (Voir ici)

Record

1’20.270 Marc Márquez (2018)

1’20.195 Marc Márquez

 

Karel Abraham s’élance le premier à l’ouverture de la piste.

Pour le moment, tout le monde a choisi les pneus pluie…

En 1’30.072, Johann Zarco se met en valeur à l’issue du premier tour lancé, avant de céder le leadership à Miguel Oliveira en 1’29.451 puis de le reprendre en 1’28.310.

Tito Rabat a déjà fait passage à son box et ressort avec un pneu slicks à l’arrière, rapidement imité par Francesco Bagnaia.

Un peu avant la mi-séance, Andrea Dovizioso réalise 1’28.086, toujours en pneus pluie, alors que Joan Mir tombe en panne avec sa Suzuki.

À la mi-séance, le top 10 est composé de Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Johann Zarco, Franco Morbidelli, Fabio Quartararo, Karel Abraham, Miguel Oliveira, Joan Mir, Valentino Rossi et Jack Miller, tous en pneus pluie, pendant que Marc Márquez, Pol Espargaró, Álex Rins, Aleix Espargaró, Cal Crutchlow, Andrea Iannone, Danilo Petrucci et Stefan Bradl, ne voulant prendre aucun risque, observent toujours les choses depuis leur box…

Mais c’est le moment où les pilotes en pneus slicks commencent à être plus rapides, à l’image de Francesco Bagnaia qui s’impose en 1’27.205 à 8 minutes du drapeau à damier alors que la plupart des pilotes sont maintenant pistes, à l’exception d’Aleix Espargaró.

Francesco Bagnaia inscrit un 1’25.207 avant de casser la barre des 1’25.

Johann Zarco part à la faute sans gravité au rapide virage 11 alors que Danilo Petrucci et Karel Abraham s’accrochent, sans pour autant tomber.

Dans la dernière minute, Maverick Viñales décoche un 1’24.476, mais c’est le local de l’étape, Stefan Bradl, qui croit s’imposer avant que Marc Márquez ne mette tout le monde d’accord en 1’23.116.

Au final, une séance sans grande signification, hormis le fait qu’il va être bien difficile de battre un certain Marc Márquez, à la fois sage et rapide…

Classement du warmup du Grand Prix d’Allemagne MotoGP au Sachsenring:

Crédit classement: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team