Durant la première journée du Grand Prix des Pays-Bas, les pilotes MotoGP ont bénéficié de deux facteurs leur permettant d’être d’emblée très rapides : Une météo quasi parfaite et des pneus Michelin un cran plus tendres que ceux de l’année dernière.

Dans ces conditions optimales, Maverick Viñales, Fabio Quartararo, Danilo Petrucci, Andrea Dovizioso, Álex Rins, Andrea Iannone, Marc Márquez, Joan Mir, Valentino Rossi et Cal Crutchlow se sont pré-qualifiés pour la Q2, même si certains, à l’image de Marc Márquez, ne doivent leur relativement moyenne position qu’à une stratégie de travailler avant tout pour la course.

A l’inverse, les choses se sont beaucoup moins bien passées pour le malheureux Jorge Lorenzo qui sera absent durant plusieurs épreuves, victime d’une chute très rapide lui ayant fracturé 2 vertèbres.
Bien moins grave mais pas positive pour autant, est la situation des KTM, avec une première RC16 se situant en 15e position, à 1,3 seconde du meilleur chrono réalisé par Maverick Viñales.

Au final, si quasiment toutes les têtes d’affiche ont déjà intégré le top 10, elles sont plusieurs à souligner la similitude avec les essais du précédent Grand Prix à Barcelone, où plusieurs pilotes avaient montré un rythme très  similaire durant les séances, mais où un seul avait pu s’échapper en course…

Question météo, cette 2e journée est attendue plus chaude qu’hier et, pour le moment, le soleil brille dans un ciel complètement dégagé, engendrant des températures de 23 degrés dans l’air et 30 degrés au sol. Le record de le piste appartenant à Valentino Rossi, qui ne tient plus qu’à un fil, va-t-il tomber ce matin ?

En attendant la réponse, voici les références disponibles pour cette dernière session MotoGP permettant le passage direct en Q2 :

 

Assen MotoGP™

2018

2019

FP1 1’34.227 Marc Márquez (voir ici) 1’33.909 Fabio Quartararo (voir ici)
FP2 1’33.378 Maverick Viñales (voir ici) 1’32.638 Maverick Viñales (voir ici)
FP3 1’33.341 Marc Márquez (voir ici) 1’32.471 Fabio Quartararo (voir ici)
FP4 1’33.954 Marc Márquez (voir ici)
QP1 1’33.578 Johann Zarco (voir ici)
QP2 1’32.791 Marc Márquez (voir ici)
Warmup 1’33.939 Marc Márquez (voir ici)
Course Márquez, Rins, Viñales (voir ici)
Record 1’32.627 Valentino Rossi (2015)

Comme hier matin, c’est Franco Morbidelli qui s’élance le premier à l’extinction des feux rouges.

Avec des conditions de piste toujours proche de la perfection, on constate que de nombreuses configurations de pneus Michelin sont essayées ce matin.

À l’issue du premier tour lancé, c’est encore une fois Maverick Viñales qui se montre le plus véloce en 1’34.507.

Dès le 3e passage, Marc Márquez confirme sa rapidité à se mettre en rythme, en 1’33.506, avant que Maverick Viñales ne reprenne le commandement en 1’33.416 deux tours plus tard.

Au bout de 10 minutes, Fabio Quartararo s’empare du leadership en 1’33.334 mais Maverick Viñales reprend immédiatement son bien en 1’33.287 puis 1’33.260.

Durant ce premier run, on retrouve globalement les mêmes pilotes qu’hier dans le top 10, mais aucun d’entre eux n’a encore amélioré son chrono de la veille : Maverick Viñales, Fabio Quartararo, Marc Márquez, Álex Rins, Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Danilo Petrucci, Jack Miller, Joan Mir et Takaaki Nakagami, tous en 8 dixièmes.

Valentino Rossi est alors 15e, Cal Crutchlow 16e, Pol Espargaró 17e et Johann Zarco 18e.

A la reprise, Valentino Rossi progresse de la 15e à la 10e position tandis que Takaaki Nakagami se place 6e et que Andrea Dovizioso confirme qu’il est bien là, sur la 3e ligne du tableau.

Maverick Viñales essaie alors une fourche en aluminium à la place de son habituel élément en carbone.

Fabio Quartararo doit alors rentrer à son box car il est gêné par le bocal de trop-plein de sa Yamaha qui s’est détaché.

À la fin du 2e run, Maverick Viñales précède Fabio Quartararo, Andrea Dovizioso, Marc Márquez, Takaaki Nakagami, Álex Rins, Danilo Petrucci, Andrea Iannone, Jack Miller, Joan Mir, Valentino Rossi, Aleix Espargaró, Tito Rabat, Franco Morbidelli, Francesco Bagnaia, Cal Crutchlow, Pol Espargaró, Johann Zarco, Hafizh Syahrin, Miguel Oliveira et Karel Abraham.

Le dernier quart d’heure commence avec l’amélioration de Franco Morbidelli qui, après avoir perdu un élément de sa selle, se hisse à la 5e position.

Dans la foulée, les choses commencent enfin à s’animer et Cal Crutchlow remonte dans le top 5 pendant que Fabio Quartararo se porte en tête du tableau en 1’32.807, son meilleur temps du week-end.

Álex Rins paraît très à l’aise et s’empare de la 3e place mais c’est Danilo Petrucci qui met à mal le record de Valentino Rossi en 1’32.580 !

À 8 minutes du drapeau à damiers, s’en suit le traditionnel moment plus calme où les pilotes retournent à leur box pour faire monter un pneu arrière tendre.

Alors dixième de la séance, Marc Márquez attaque la dernière passe d’armes en allumant tous les secteurs en rouge, obtenant la 2e place provisoire en 1’32.688. Au combiné, cela le place 3e.

Takaaki Nakagami progresse également réalise le 4e temps de la séance, ce qui le place 5e d’un classement combiné où alors ne figurent plus Cal Crutchlow et Valentino Rossi.

Ce serait sans compter sans le talent de ces 2 hommes qui immédiatement réagissent et réintègrent le top 10, en éjectant Joan Mir et, surprise, Álex Rins !

Dernier événement de cette séance qui aura attendu les derniers instants pour s’enflammer, comme il en prend désormais l’habitude le diable de Fabio Quartararo sort de sa boîte à l’ultime seconde et s’empare de la pole position provisoire !

Ultime rebondissement, Valentino Rossi voit son meilleur tour annuler pour être sorti de la piste, ce qui contraindra le champion italien à passer par la Q1…

Classement FP1/FP2/FP3 du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP à Assen :

Classement FP3 du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP à Assen :

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team