Ce week-end, le monde des Grands Prix va avoir l’occasion de compter ses fans inconditionnels, ses purs et durs qui restent devant leurs écrans malgré l’absence de la catégorie phare qu’est le MotoGP. Une expérience inédite qui sera révélatrice. Intéressant, mais il faudrait tout de même que ça ne dure pas trop longtemps. Reste que certains dans le paddock, engagés à tous les étages de la compétition seront impliqués, avec ou sans MotoGP. C’est le cas des couleurs Petronas avec le désormais incontournable Razlan Razali…

Razlan Razali est quelqu’un qui compte dans le paddock des Grands Prix, et pour cause : il est l’homme derrière l’enseigne Petronas en Grand Prix. Au Qatar, ce week-end, il devra se passer de sa force de frappe MotoGP, mais pour autant, il n’est pas démobilisé : « nous sommes tout aussi déçus que les fans de MotoGP que la  “première classe” ne soit pas au Qatar et que le Grand Prix de Thaïlande ait également été reporté », a déclaré le directeur de l’équipe malaisienne. « Pour Petronas Sprinta, le Moto2 et le Moto3 sont une chance d’être sous les projecteurs au Qatar parce que ces catégories recevront plus d’attention ce week-end. »

Ainsi, alors que Quartararo et Morbidelli prolongent inévitablement leur préparation de saison, l’équipe de course malaisienne enverra John McPhee et Khairul Idham Pawi en course ce week-end dans la catégorie Moto3, tandis que Jake Dixon et Xavi Vierge participeront au Championnat du monde Moto2.

« Bien sûr, l’objectif principal de l’équipe et des sponsors est que toutes les personnes impliquées ou soutenant le sport restent en sécurité et en bonne santé. C’est pourquoi nous continuerons à suivre les recommandations et soutiendrons la FIM, la Dorna et l’IRTA pour faire face à cette situation difficile » termine Razlan.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Xavi Vierge

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia