Andrea Dovizioso se dit fier des résultats ramenés de ses huit saisons avec Ducati. Cependant, c’est une déception et non une vocation qui l’a fait rejoindre les tuniques rouges en 2013. Comme quoi, à toute chose malheur est bon, même si à la fin de l’histoire, cette relation de pure circonstance a rattrapé les protagonistes …

Andrea Dovizioso poursuit ses confidences dans une année sabbatique qu’il a commencé, et dont il ne sait encore si elle se prolongera durant ces 12 mois. Une tendance forte viendra lorsque les couleurs Repsol Honda se présenteront en vue d’une saison 2021 dont le gros point d’interrogation reste l’état de forme de Marc Marquez.

Cependant, Andrea Dovisioso sait depuis une récente intervention du chef mécanicien de l’octuple Champion du Monde Santi Hernandez, qu’il n’est pas attendu les bras ouverts. Mais en même temps, en 2013, il n’a pas couru vers Ducati. Dans un entretien à DAZN relayé par automotorinews, le passionné de motocross de 34 ans révèle même sa déprime en faisant ce choix à l’époque : « c’était un moment décevant car j’avais eu une année positive avec un M1 non officiel sans mises à jour ».

Andrea Dovizioso voulait la Yamaha officielle

Il ajoute : « j’étais le deuxième pilote Yamaha après Lorenzo. Il aurait été naturel de rejoindre l’équipe d’usine en 2013, mais Rossi a décidé de revenir et Yamaha l’a repris. J’étais désolé ».

C’est le pilote de Forlì qui est allé chez Ducati à la place de Rossi. Et après quelques années difficiles, les résultats sont également arrivés. La meilleure saison a sans aucun doute été 2017, au cours de laquelle il a remporté six Grands prix et atteint la dernière course à Valence avec la possibilité de remporter le titre mondial contre Marc Marquez.

« J’ai été déçu car je n’ai pas eu la chance, mais ce que j’ai accompli avec Ducati me rend fier », explique le vainqueur de Grand Prix à 24 reprises qui a terminé trois fois deuxième du championnat de 2017 à 2019. Bien sûr, il y a toujours des choses qui peuvent être améliorées, admet le vétéran du MotoGP. « Mais j’ai travaillé dur et je suis content de moi. Je suis fier d’avoir pu être compétitif sur la  Ducati, car cela signifie que j’ai les compétences ». Hélas, pour l’instant, elles ne profitent à personne…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Andrea Dovizioso (@andreadovizioso)

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team