KTM, c’est une famille. Si bien que lorsque la victoire s’invite, elle est partagée entre tous, avec une joie identique. Chez Tech3, on est heureux de voir son pilote Miguel Oliveira terminer à la sixième place d’un Grand Prix de la République tchèque. Cependant, c’est une autre RC16 qui a gagné à Brno. Reste que la frustration n’est pas de mise pour le patron Hervé Poncharal qui souligne deux choses essentielles : une journée historique pour KTM. Et la démonstration que la moto autrichienne est à présent une machine gagnante…

Hervé Poncharal fait ainsi le bilan de Brno : “c’est un jour historique aujourd’hui, KTM a remporté sa toute première course MotoGP ici à Brno, en République tchèque et bien que ce ne soit pas mon équipe, j’ai l’impression que c’est le cas. Nous travaillons en étroite collaboration avec KTM, je vois à quel point tout le monde pousse, à quel point la passion est forte partout. J’ai dit que je travaillais avec beaucoup d’autres usines, mais celle-ci est très, très spéciale et nous avons eu de mauvaises fortunes récemment, nous tous et ce qui s’est passé aujourd’hui est vraiment une histoire incroyable.

Félicitations à KTM, félicitations à Brad, désolé pour Pol et Iker, mais le point principal est que la KTM RC16 est maintenant une moto capable de gagner et nous en avons eu la preuve aujourd’hui. En ce qui concerne l’équipe Red Bull KTM Tech3, nous étions très heureux avec Iker et nous étions vraiment plein d’espoir, qu’il puisse enfin terminer sa première course, dans les points. Nous avons pu voir qu’aujourd’hui était une bonne journée pour terminer la course avec la KTM qui avait quelques points dans son sac, mais malheureusement, une fois de plus, le jeune a parlé et il a été trop agressif trop tôt. Nous sommes désolés pour ce qui est arrivé à Joan Mir, ce n’était pas nécessaire. J’ai été heureux avec Iker jusqu’à dimanche midi, mais cet après-midi, c’était encore ce que nous ne voulions pas voir. Espérons que nous verrons le bout de ce tunnel au prochain tour sur le terrain de KTM à Spielberg”.

“KTM a une moto solide, KTM a quatre pilotes solides”

Ce dont je veux surtout parler, c’est de la performance de Miguel. Il n’a malheureusement pas pu se placer sur la grille de départ, comme nous l’attendions, son départ n’était pas idéal et il a dû se battre avec beaucoup de pilotes pour progresser dans le peloton. Chaque fois qu’il était seul, nous pouvions voir que le temps au tour était très similaire, pour ne pas dire identique à celui des leaders, mais le handicap était là et il n’y avait jamais moyen de combler cet écart. Quoi qu’il en soit, il était comme d’habitude un Miguel rapide et régulier, qui a dépassé beaucoup de coureurs devant lui pour finir à la sixième place, ce qui est sa meilleure fin de course à ce jour, en dépassant de très grands noms, même le leader du championnat.

Nous avons donc clairement vu que Miguel et la KTM RC16 sont en mesure de réaliser ce que Brad Binder a fait aujourd’hui. KTM a une moto solide, KTM a quatre pilotes solides et nous espérons pouvoir continuer à écrire cette belle histoire la semaine prochaine à Spielberg, en Autriche“.

MotoGP Brno J3 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3