Aleix Espargaró s’est fait l’écho de son patron Massimo Rivola à propos d’un cas Andrea Dovizioso jusque-là traité avec la plus grande diplomatie. Mais le ton change, après un Grand Prix d’Italie où il était peut-être espéré plus de la part de l’ancien de chez Ducati sur ses intentions. On se pose de plus en plus ouvertement des questions à Noale où l’on a déjà été victime de sa loyauté dans le cas d’un Andrea Iannone soutenu jusqu’au bout du raisonnable…

Un souvenir récent aux airs de jurisprudence à tel point que l’on semble vouloir prendre maintenant ses précautions en relançant, notamment, les discussions avec le pilote de Moto2 Joe Roberts. Les signaux d’alerte sont enclenchés pour Andrea Dovizioso et, de la Catalogne, Aleix Espargaró en a remis une couche : « je ne comprends pas pourquoi Andrea Dovizioso ne veut pas courir. Ce n’est pas encore décidé. D’après ce que j’ai entendu de Massimo Rivola, aucune décision n’a encore été prise. La porte est toujours ouverte pour qu’Andrea fasse partie de l’équipe avec moi l’année prochaine. Ce serait plus que bienvenu. Je l’ai dit plusieurs fois, ce serait formidable de l’avoir ici ».

Pour le moment, Dovi poursuivra un programme de tests chargé, en attendant qu’une décision officielle arrive dans les plus brefs délais. Les décisions doivent être prises au plus vite, car il semble de plus en plus acquis que la maison Noale ne jouira pas d’une équipe satellite en 2022, Gresini se dirigeant résolument vers Ducati.

Aleix Espargaró Catalogne

Aleix Espargaró annonce qu’il n’y aura pas de team satellite Aprilia

Le développement de la RS-GP sollicitera donc les pilotes titulaires : « je dois développer toutes les nouvelles pièces, je dois tester davantage car tout dépend davantage de moi. Mais c’est aussi un défi pour moi, ce qui n’est pas trop mal » commente l’aîné des Espargaró sur cette situation en ajoutant : « j’étais content de la perspective d’une équipe satellite, avec plus d’Aprilia en piste, avec de jeunes pilotes, mais il semble que l’année prochaine ça ne sera pas comme ça ».

Au passage, au cours du week-end au Mugello, un des moteurs Aprilia a rencontré une petite anomalie et a été envoyé à l’usine pour analyser le problème. « Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais c’est un problème technique, pas un gros problème. Nous avons eu des problèmes de puissance et d’accélération, les capteurs anti-wheeling ne fonctionnaient pas. Le moteur a été envoyé à Noale pour voir ce qu’ils trouvent ». On rappellera qu’au Mans, les deux RS-GP se sont éteintes presque simultanément en pleine course MotoGP, abandonnant les pilotes à leur triste sort.

Aleix Espargaró aimerait du soutien dans la box Aprilia



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini