Le marché des transferts s’accélère en même temps que le début des hostilités en Catalogne approche. Ces derniers jours, on a ainsi vu Brad Binder confirmé chez KTM jusqu’en 2024, l’option de Danilo Petrucci levée, toujours chez KTM, et, encore chez les Autrichiens, Remy Gardner annoncé chez Tech3 en 2022. Ducati vient de reprendre la main en confirmant Johann Zarco et Jorge Martin chez Pramac l’an prochain après avoir prolongé Miller au Mugello. Mais chez Aprilia, ça travaille aussi et pas seulement sur le sujet Dovizioso…

Massimo Rivola, le directeur d’Aprilia Racing a prévenu, une fois le Grand Prix d’Italie terminé et juste avant que celui de Barcelone ne débute : il n’attendra pas éternellement la décision d’Andrea Dovizioso à propos du projet RS-GP. Et au vu de ce qui se passe dans les coulisses, l’ancien de Ducati serait bien inspiré d’accélérer sa réflexion s’il veut revenir en MotoGP en 2022, à 35 ans.

Aprilia ne pense pas qu’à Dovizioso

En effet, le site MotoRaceNation annonce qu’entre les décideurs d’Aprilia, Joe Roberts, John Hopkins, ainsi que le propriétaire de l’équipe de course américaine, Eitan Butbul, les contacts sont rapprochés à Barcelone… Aprilia ferait donc une nouvelle offre au pilote américain, qui a pourtant éconduit la marque de Noale durant la précédente intersaison.

Mais la nouvelle RS-GP montre de nouvelles perspectives pour un jeune pilote qui plus est de nationalité américaine, un passeport qui ne peut que séduire les dirigeants de la marque et ceux du groupe Piaggio en vue de la conquête de l’Ouest pour les motos de série…

On rappellera qu’en 2022, Aprilia risque de se retrouver à nouveau avec deux RS-GP seulement, mais aux couleurs officielles. En effet, son allié Gresini, sollicité pour être sa structure satellite, se dirige droit vers Ducati pour poursuivre son aventure en MotoGP. Dans ce cas de figure, et avec la présence d’Aleix Espargaró, il n’y a qu’un guidon à prendre. Qui se jouerait donc entre la jeunesse américaine de Joe Roberts et l‘expérience italienne d’Andrea Dovizioso.

Cette saison, Joe Roberts a rejoint l’équipe championne du monde Moto2 en 2020 avec Enea Bastianini. Il est sixième du championnat avec 44 points sans avoir encore eu l’occasion de monter sur le podium. Un privilège refusé le week-end dernier en Italie à cause d’une pénalité de dernière minute pour avoir mordu sur la partie verte de la piste du Mugello en fin de course…

 




Tous les articles sur les Pilotes : Joe Roberts

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini