MotoGP Ducati : quel avenir pour Bastianini, actuel leader chez les rookies ?

par | 9 mai 2021

Dans le monde des Grands Prix, avoir des résultats c’est bien, mais avoir des appuis c’est peut-être mieux. Cette théorie sera à vérifier à la fin de cette année, lorsque la grille de départ MotoGP de 2022 sera plus précise. Et on le constatera avec le sort qui sera réservé à Enea Bastianini. Ce dernier est Champion du Monde de Moto2 en titre, et il mène actuellement au classement des rookies, tous équipés cette année en Ducati, avec Martin et Marini. Théoriquement, il est celui qui devrait le moins s’en faire pour le moment. Et pourtant…

Le grand fan de Dragon Ball Z va devoir puiser dans toutes ses ressources et ne rater aucune opportunité cette année pour jalonner un parcours vers 2022 en MotoGP. En effet, et malgré un palmarès plus solide, comme son parcours depuis l’entame de cette saison, notamment par rapport à son équipier, il est celui dont l’avenir est le plus flou.

Cette saison, il a un contrat Ducati qui l’a mis chez Avintia sur une GP19. Un schéma aux jours comptés puisque, l’an prochain, c’est le logo VR46 qui sera dans les murs avec l’enseigne saoudienne Aramco. On ne se fait donc pas de mouron pour Luca Marini. Pendant ce temps, Jorge Martin semble déjà avoir gagné ses galons à Borgo Panigale après sa brillante prestation à Doha, ponctuée par une pole position et un podium.

De son côté, Bastianini œuvre, avec des qualifications modestes qu’il rattrape parfaitement en course, où il pointe dans le top 10. Il est devant les deux précités, également débutants, au classement général. Mais si la VR46 s’équipe en Ducati, il se retrouvera dans l’expectative. Son contrat avec la marque ne court que pour cette saison. Et l’académie aura à cœur de chercher dans ses salles de classe le binôme de Marini, au destin tout tracé.

Bastianini victime d’un team VR46 Ducati ?

Le protégé de Carlo Pernat, son manager qui a donc du boulot, évoque ainsi sa situation, avec une franchise désarmante : « je ne sais pas. Très difficile à dire pour le moment. VR46 et Gresini sont proches de Ducati. Je ne sais pas dans quelle position je serai à l’avenir. Il faudra attendre. Je pense que les choses vont s’améliorer et seront plus claires dans une course ou deux ». En effet, c’est au Mugello que Ducati a prévu d’annoncer ses plans, comme d’ailleurs la VR46, sans parler d’Aprilia

Les mains de Bastianini sont liées car Ducati décidera de son avenir. L’Italien veut définitivement continuer avec les Desmosedici. « Je pense que je pourrai continuer avec Ducati, même si je ne sais pas dans quelle équipe. J’aime cette moto et je vois mon avenir avec elle. Pour le moment, je ne sais rien. Je vais évaluer les options, mais mon objectif est de continuer avec Ducati » dit-il sur Motorsport-total.

Bastianini et Marini pilotent actuellement la Desmosedici 2019. Ducati prévoit d’équiper à nouveau la deuxième équipe satellite de motos de l’année dernière. En cas de collaboration avec Gresini, Fabio di Giannantonio et Bastianini pourraient être équipiers.

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing