Marc Marquez a été le grand absent de la saison 2020, surtout pour Honda qui a vérifié douloureusement l’adage qui veut qu’un seul être vous manque et tout est dépeuplé. La grande maison aux couleurs de Repsol habituée à collectionner les titres comme d’autres les perles s’est retrouvée au bilan de la saison écoulée avec un meilleur pilote au général seulement dixième, soit Nakagami, une position d’avant dernier chez les constructeurs derrière Aprilia et celle d’antépénultième parmi les équipes, derrière Gresini Aprilia et Avintia. L’octuple champion revient sur ce triste constat, conséquence directe de son forfait …

Confondre vitesse et précipitation peut coûter cher en MotoGP. Ainsi, vouloir revenir bien trop vite d’une grave blessure repousse aux calendres grecques toute perspective de retrouver dans un bon état de forme sa machine pour faire son métier. C’est une dure leçon qu’aura apprise Marc Marquez et comprise Honda. 2020 a été la pire année pour le constructeur dans son engagement dans la catégorie reine des Grands Prix. Autant dire qu’il n’est pas question de reproduire le même scénario en 2021.

Et pourtant, on ne sait toujours pas quand Marc Marquez sera en mesure de reprendre la compétition. Et même dans ce cas, comment il sera. En attendant, l’Espagnol donne sa réflexion sur la saison passée. Une évaluation d’autant plus intéressante qu’il est resté en contact avec son team pendant son absence forcée. Ce qui lui a permis de découvrir à quel point les personnes impliquées dans le projet Honda MotoGP ont souffert. « Je sais que les employés japonais en particulier ont dû se battre dur », a déclaré l’Espagnol à MotoGP.com.

« Je n’étais pas là. Dans certaines courses, ils se sont un peu écartés du chemin. Ce n’était pas forcément à cause de mon absence », explique Marc Marquez. « Mon frère était un débutant. Il a appris à piloter et ne pouvait pas se soucier de la moto. Cal Crutchlow n’était pas à son meilleur. Il a également eu du mal. Nakagami a fait de bonnes courses, mais pas assez », a déclaré Marquez.

Marc Marquez : « je dois rattraper ça quand je pourrai à nouveau rouler »

« Ils ont eu du mal », dit Marquez. « Mais ils ont travaillé très dur et essayé beaucoup de choses. Ils ont utilisé une moto différente de la mienne car il y avait de nouvelles pièces. Je dois rattraper ça quand je pourrai à nouveau rouler. Maintenant, ils travaillent très dur »

« Ils ont effectué de nombreux tests avec Stefan Bradl. Il fait du très bon travail », déclare Marquez, louant le travail du pilote d’essai HRC, qui a déjà pu faire quelques tours en Espagne avec des composants 2021. « Vous devez les remercier car ils ne cessent de pousser pour mettre en place le meilleur package possible, un package avec lequel vous pouvez vous battre pour le championnat ».

Lors de sa pause pour blessure, Marquez était en contact permanent avec le chef d’équipe Santi Hernandez. « Je suis resté en contact car il était important pour moi de rester impliqué. Je ne voulais pas que le contact soit rompu. Je voulais savoir ce qu’ils faisaient. Quand je reviendrai, je serai mieux informé », explique MM93.

Désormais, Marc Marquez a un nouvel équipier. Il attend beaucoup de Pol Espargaró. « Pol a faim. Ce sera un nouveau défi pour moi. Il veut me battre moi et les autres pilotes avec la Honda. Il a très bien terminé la dernière saison avec KTM. Avec Honda, il veut continuer comme ça ou même s’améliorer encore ». Et en attendant qu’il revienne, il aura pris ses marques et de l’assurance et sera conc plus redoutable encore …

Marc Marquez va retrouver une team Repsol Honda changé ...



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team