Cela aurait pu bien plus mal finir pour Lorenzo Savadori, mais aussi Dani Pedrosa qui s’est retrouvé pleine piste par terre au milieu d’un peloton s’écoulant autour de lui. Hélas, parmi les derniers effectifs, il y avait le pilote Aprilia qui n’a découvert la KTM de l’Espagnol qu’au dernier moment. Il l’a percuté de plein fouet, ce qui l’a éjecté d’une machine qui, sous la violence du choc, s’est embrasée avec la RC16…

Un accident aussi violent que spectaculaire qui, heureusement n’a fait qu’un minimum de dégâts. Cependant, c’est Lorenzo Savadori qui en paye physiquement les conséquences. L’Italien a été secouru puis évacué sur une civière. Heureusement, on l’a vu conscient, ce qui a rassuré. Un premier contrôle au centre médical n’a révélé aucune blessure, mais l’Italien a décidé de ne pas reprendre la course en raison de fortes douleurs.

Savadori

Aprilia fera-t-il appel à Dovizioso ?

Un nouvel examen a eu lieu, révélant que Savadori s’était cassé une cheville dans l’accident qui avait provoqué un drapeau rouge. L’Italien va maintenant subir une opération et vise un retour à la course MotoGP à Silverstone.

On ne sait toujours pas si Aprilia remplacera son pilote lors de la prochaine course à Spielberg. Selon la réglementation, le constructeur n’est pas obligé de rivaliser avec un remplaçant jusqu’à Silverstone. Si Aprilia décidait de concourir à nouveau avec deux motos dimanche prochain, Andrea Dovizioso pourrait avoir une chance de revenir sur un tracé qui lui a toujours souri, mais avec une Ducati. Ce serait aussi l’occasion de vérifier sa motivation et sa volonté d’implication dans un projet RS-GP qui semble d’ores et déjà destiné en 2022 à Maverick Viñales

Savadori

MotoGP Styrie J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Lorenzo Savadori

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini