Durant la saison 2020 de MotoGP, l’événement aura lieu autant sur la piste que dans les coulisses. Celles-ci, en effet, bruisseront de rumeurs et seront agitées par des négociations au terme desquelles les pilotes et les écuries s’accorderont. Ou pas ! En plus de ce régime général, il y aura le cas particulier d’un Valentino Rossi qui est un chapitre à lui seul. Poursuivra-t-il sa carrière, ce qui l’amènerait à piloter jusqu’à 43 ans ? Il ne dirait pas non mais à certaines conditions. Les voici…

En 2020, on saura si Valentino Rossi prendra sa retraite où s’il se lancera dans un dernier contrat de deux ans. Une sacrée décision que Yamaha attend également. Un nouveau bail que le Doctor envisage avec le plus grand sérieux, mais à la condition qu’il ait emmagasiné suffisamment de certitudes. Il déclare ainsi sur motogp.com : « au cours de la prochaine saison, je vais me demander si je continue ou non. Tout dépend des résultats. Si je suis plus rapide que cette année et que je peux me battre pour les podiums, je vais essayer. Sinon, je verrai. Tout dépendra de ma vitesse. »

Une vitesse que Vale reconnait ne pas avoir en ce moment : « c’est une saison difficile et nous en attendions plus… Je ne suis pas assez fort et je ne suis pas assez rapide. Je ne me sens pas à l’aise sur la moto, alors je dirais que nous sommes dans une phase difficile. Nos résultats parlent d’eux-mêmes. » Et il ajoute avec la même franchise : « si nous continuons comme nous l’avons fait jusqu’à présent, nous ne réussirons jamais. Nous avons besoin de quelque chose de plus grand et nous devons faire plus ».

Un message à l’adresse de Yamaha qui doit continuer ses efforts dans le domaine de la puissance moteur et de l’électronique. Autant de chantier ouvert qu’un team test aiderait à faire avancer. Or, les dernières nouvelles à ce sujet n’ont pas de quoi réjouir Valentino Rossi.

Le nonuple titré reconnait aussi qu’il doit travailler sur lui-même, surtout depuis que Viñales et que Quartararo lui donnent maintenant régulièrement la leçon… « Évidemment, j’ai besoin de quelque chose de différent de ces deux-là parce que j’ai perdu de la vitesse par rapport à eux. Ils pilotent mieux que moi et ils sont évidemment en meilleure forme. Ils s’entendent mieux avec la moto de cette année et il est également indéniable que Maverick et Fabio sont vraiment des pilotes très forts. » La compétition sera rude.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP