Ce samedi était un grand jour pour le GMT94 avec la première pole position de son histoire en Championnat du Monde Supersport grâce à Jules Cluzel et sa R6. On espérait tous qu’il en serait de même ce dimanche, mais la menace sérieuse venait des deux autres Yamaha de Randy Krummenacher et Federico Caricasulo qualifiés avec lui sur la première ligne. Les écarts étaient minimes avec 0.029 entre Cluzel et Krummenacher, ainsi que 0.089 entre Jules et Caricasulo. Heureusement, contrairement à Phillip Island, aucun arrêt aux stands n’était imposé pour changer les pneumatiques par sécurité. Lucas Mahias se qualifiait 9e à 0.9, Jules Danilo, 12e à 1.3 et Corentin Perolari, 15e à 1.7.

Selon Jules Cluzel : « Nous avons travaillé très fort ce week-end pour parvenir à ce résultat. Je sais que l’écart entre les premiers pilotes est vraiment serré. Ce n’est pas la même situation qu’en Australie où j’étais assez loin du premier. Nous nous sommes améliorés et c’est le plus important. Je ferai de mon mieux pour la course ».

D’après Christophe Guyot : « Félicitations à Jules Cluzel pour sa pole position Toute l’équipe est vraiment fière et heureuse. Bien sûr, ce n’était pas la course, mais la pole position est très importante en vue de prendre le meilleur départ pour le grand jour. Nous sommes conscients du talent de notre pilote, Jules Cluzel, mais il était important que l’équipe lui prépare une bonne moto ! »

Pour Lucas Mahias, « Ce n’est pas ma meilleure qualification mais je suis vraiment heureux car j’ai amélioré mon temps au tour par rapport à vendredi et ce samedi en FP3. C’est certes parfois difficile, mais je vais essayer de faire de mon mieux et continuer à travailler pour mes mécaniciens. Mon travail consiste à continuer à améliorer les réglages et le rythme, et à faire monter la Kawasaki sur le podium. »

Corentin Perolari est « en colère contre moi-même parce que j’ai perdu une bonne chance de faire un meilleur temps au tour. Je vais essayer de faire un bon départ et je ferai de mon mieux tout au long de la course ! » Pour Guyot, « Nous sommes un peu déçus pour notre pilote Corentin Perolari, car il a fait une très bonne FP3 hier matin, il était dans le top dix ! Nous étions vraiment contents du résultat. Comme il a été mentionné précédemment, il a perdu beaucoup de temps dans le trafic de la Superpole et une chance de faire un bon tour avec un pneu neuf. Je suis sûr qu’il peut faire un bon départ et finir dans le top dix. » Jules Danilo était « assez satisfait de l’avancée que nous avons faite lors de cette séance et du rythme. Malheureusement, je n’ai pas fait de 1.37, ce qui était important dans cette séance, mais je me sens vraiment à l’aise sur la moto. Je pense que l’équipe a fait du bon travail avec les réglages, je maîtrise aussi bien les freins et il y a de nombreuses occasions de freiner sur cette piste, c’est positif. Je pense qu’il y a un groupe entre le 3ème et le 7ème qui est celui avec lequel nous voulons être en course ».

Randy Krummenacher part entre Jules Cluzel et son coéquipier de Bardahl Evan Bros, Federico Caricasulo. Le Français a choisi la Superpole pour lui-même, Krummenacher est revenu à la 2e place. « Bien sûr que je suis satisfait de cela », a assuré le Suisse à speedweek.com. « Nous sommes plus rapides que jamais et nous travaillons dur pour continuer. Nous pouvons rouler sur les chronos de manière très cohérente et sommes prêts pour la course. Je suis en forme et le but est donc de remporter la course ». Devant ses collègues de la marque Yamaha, Krummi a du respect. « Les deux autres sont également très rapides, ils vont me rendre la vie difficile. Peut-être que quelqu’un d’autre se joindra à nous. Travailler dur dans la chaleur est difficile, mais je me sens bien préparé pour cela ».

Lors du départ de la course, le plus rapide à s’élancer était Jules Cluzel devant Federico Caricasulo. Okubo précédait ensuite Viñales, de Rosa, Gradinger, Barbera et Krummenacher. Lucas Mahias prenait le départ de l’arrière de la grille, étant sorti attardé de la voie des stands.

Cluzel creusait un écart de 0.2 sur Caricasulo. Ils devançaient Viñales, Okubo, Gradinger, Barbera, de Rosa et Krummenacher. Mahias était 9e, Danilo 10e et Perolari 16e.

Cluzel emmenait à 14 tours de la fin Caricasulo, Viñales, Gradinger et Okubo. Krummenacher en huitième position était en difficulté à 1.8. Il réussissait à gagner une place de doublant Raffaele de Rosa. La moto de Thomas Gradinger, alors quatrième, tombait en panne sur le bord de la piste.

Cluzel résistait à Viñales, serré de près par Caricasulo. Okubo quatrième était déjà à 1.8 devant Barbera, Krummenacher et de Rosa. Lucas Mahias huitième était à 7 secondes, tandis que Danilo passait 16e et Perolari 11e.

Derrière Cluzel, Caricasulo et Viñales se livraient une belle bataille. Okubo, 4e à 1.4, devançait Krummenacher à 2.6. Jules Danilo était impliqué dans un incident, chutait et abandonnait.

Caricasulo passait en tête à 8 tours de la fin, devant Cluzel et Viñales. Puis Jules reprenait superbement le commandement. Caricasulo le doublait de nouveau à 6 tours du drapeau à damier.

Cluzel repassait premier devant Caricasulo et Viñales, tandis que Krummenacher se rapprochait en quatrième position à 1.001 devant Okubo à 1.6. Mahias restait 8e et Perolari 11e.

Cluzel menait devant Caricasulo à 3 tours de la fin, mais Krummenacher était de plus en plus menaçant à 0.7 en troisième position, devant Viñales, de Rosa et Okubo.

Cluzel, Caricasulo, Krummenacher et Viñales étaient roue dans roue à l’entrée du dernier tour. Caricasulo passait en tête, mais Cluzel le redoublait. Puis Krummenacher prenait la deuxième place. Cluzel remportait une fantastique victoire devant Krummenacher, Caricasulo et Viñales. Mahias terminait 8e et Perolari 11e. C’était la première victoire en mondial Supersport du GMT94 ! Mais probablement pas la dernière…

Résultats de la Course Supersport :

Classement provisoire du Championnat du Monde Supersport :

 

Photos © worldsbk.com & constructeurs

Tous les articles sur les Pilotes : Corentin Perolari, Jules Cluzel, Jules Danilo, Lucas Mahias

Tous les articles sur les Teams :