Vivement que la saison 2020 commence ! Et que l’on écrive un nouveau chapitre en remisant aux archives le précédent feuilleton 2019. Pour certains pilotes, ce sera un bonheur, même si la cause semble déjà perdue, comme pour Danilo Petrucci qui doit se résoudre à perdre son poste officiel chez Ducati au profit de Jack Miller, sans avoir pu défendre sa cause dans une compétition… Mais pour Johann Zarco, tout reste à faire. Et ce sera tant mieux, car il continue de traîner le boulet orange KTM…

Johann Zarco était sur une pente ascendante après deux ans passés dans les rangs de Tech3 qui était alors le team satellite Yamaha. Comme ses compatriotes, il est ensuite passé à KTM. Mais tandis que les troupes d’Hervé Poncharal continuent l’aventure Grand Prix avec les hommes de Mattighofen, le double Champion du Monde de Moto2, lui, n’est plus dans les murs autrichiens.

Une fin prématurée qui a laissé des traces et pas des bons souvenirs. Le directeur sportif KTM qu’est Pit Beirer reste ainsi sur une forte déception : « Zarco est passé à une moto très différente, mais avec lui j’ai fait une grosse erreur. Je pense qu’il n’a jamais été convaincu de piloter une KTM. Je n’aurais jamais passé de contrat sachant que le pilote n’était pas convaincu. Tout semblait bien avec le manager. De plus, c’était un problème pour lui de passer d’une équipe satellite à une équipe officielle et il n’a jamais eu de sentiments avec la moto. »

« Je pense que Johann n’a jamais été convaincu qu’il pouvait résoudre les problèmes : avant d’essayer quelque chose, il était déjà convaincu que cela ne fonctionnerait pas. Ce fut une période très difficile pour nous et je suis très heureux qu’elle soit terminée, elle a été difficile pour nous et pour lui. »

“Il est fort, mais ses choix sont étranges”

Dans le paddock, cet incident de parcours interpelle aussi toujours. Dans un entretien récent à GPOne, son compatriote Loris Baz a ainsi commenté : « je ne le connais pas, donc je ne peux pas juger. Je ne peux pas en dire plus sur Johann. Ses choix effectués ces dernières années ont été très étranges, je ne les comprends pas vraiment. Il est fort, mais ses choix sont étranges, je ne les ai pas compris. »

En 2020, il fera la saison avec une GP19 au sein du team Avintia, mais avec un contrat Ducati. Une usine en pleine réflexion sur le renouvellement ou la confirmation de ses pilotes.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing