Ce Grand Prix de Catalogne qui honore le septième rendez-vous de la saison MotoGP est susceptible de marquer l’histoire riche de 70 ans de compétition. En effet, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), victime de sa toute première chute en MotoGP samedi matin, repart avec la pole position, comme ça avait déjà été le cas à Jerez. Or, en cas de triomphe, le Niçois deviendrait le plus jeune vainqueur de l’histoire à 20 ans et 57 jours. Le record est actuellement détenu par Marc Márquez (Repsol Honda Team). Le Catalan était âgé de 20 ans et 63 jours lorsqu’il s’est imposé lors du GP des Amériques 2013.

Le Français réussira-t-il l’exploit après s’être déjà affirmé comme le plus jeune auteur d’une pole-position de l’histoire de la catégorie reine… En battant le même Marc Marquez ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits que le monde entier nous envie…

Barcelone MotoGP™

2018

2019

FP1 1’39.456 Valentino Rossi (voir ici) 1’40.692 Marc Márquez (voir ici)
FP2 1’38.930 Jorge Lorenzo (voir ici) 1’40.079 Fabio Quartararo (voir ici)
FP3 1’38.923 Andrea Dovizioso (voir ici)  1’39.547 Álex Rins (voir ici)
FP4 1’39.708 Andrea Iannone (voir ici) 1’40.235 Fabio Quartararo (voir ici)
QP1 1’39.217 Marc Márquez (voir ici) 1’39.727 Franco Morbidelli (voir ici)
QP2 1’38.680 Jorge Lorenzo (voir ici) 1’39.484 Fabio Quartararo (voir ici)
Warmup 1’39.571 Andrea Dovizioso (voir ici) 1’39.918 Fabio Quartararo (voir ici)
Course Lorenzo, Márquez, Rossi (voir ici)
Record 1’38.680 Jorge Lorenzo (2018)

Mais Marc Márquez a décroché 43 de ses 47 victoires en MotoGP après un départ depuis la première ligne ; soit un taux de conversion de 91.5%. À ce jour, le natif de Cervera ne s’est illustré qu’une seule fois à Montmeló en catégorie reine (2014).

C’est la première fois en sept ans que quatre Yamaha se hissent parmi les cinq premiers en qualifications. Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) était crédité du sixième temps de la Q2, la ‘pire’ performance d’une Ducati pour un samedi après-midi en Catalogne, depuis 2014. Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati), classé septième sur la grille, espère poursuivre la tradition en enchaînant avec un second succès, comme l’avaient fait Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso lors des deux précédentes éditions.

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) occupera la huitième position sur la grille. Les deux dernières fois où il s’est élancé de la troisième ligne, le pilote ibérique a terminé sur le podium. Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team), vainqueur de la précédente édition du Grand Prix de Catalogne, s’élancera de la 10e place. C’est la deuxième fois cette année qu’il rejoint la Q2. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) égale son meilleur résultat en qualifications avec ce 11e chrono. Enfin, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), premier représentant KTM, sera 12e sur la grille. C’est la cinquième fois qu’il passe en Q2.

26° dans l’air et 51° sur la piste, les pneumatiques vont souffrir lors des 24 tours de course. Le choix des gommes est diversifié Fabio est en soft medium, Marquez en hard soft, Morbidelli en soft hard, Rossi en soft medium, Dovizioso en full soft comme Vinales et PetrucciRins et Crutchlow sont en full medium.

Dovi passe en tête dès les feux éteints devant Marquez et Fabio. Viñales passe second et Lorenzo grimpe quatrième. Fabio et Márquez se touchent si bien que le Français glisse neuvième. Mais Márquez reste second. Smith chute au virage 10 en accrochant l’autre Aprilia d’Aleix Espargaró qui semble physiquement souffrir de l’incident…

En soft hard, Zarco est quinzième. Lorenzo se manque au virage 10 et entraîne dans sa chute Dovizioso, Viñales et Rossi. La course est décapitée. Le championnat s’ouvre pour Márquez. L’officiel Honda mène devant Petrucci et Quartararo. Rins et Miller ferment le top 5.

Márquez sonne la charge et prend quasiment deux secondes d’avance après quatre tours sur Petrucci qui contient Quartararo et Rins. Márquez n’a de cesse d’aligner les meilleurs tours. La course semble d’ores et déjà acquise pour le pilote Honda. Bagnaia chute au virage 5. L’intérêt de la course concernera les deux marches restantes sur le podium.

Petrucci, Rins et Quartararo sont les concernés par cette bataille. Mais Miller veut s’en mêler. Il revient sur le trio, ramenant avec lui Joan Mir. Pol Espargaró est septième avec la KTM en medium soft.

Après 10 tours, Marc Marquez a quasiment 4s d’avance sur Petrucci, Rins, Quartararo et Miller cravache pour s’inviter à la fête avec Mir derrière. Crutchlow passe Pol Espargaró pour la septième place.

Petrucci et Rins s’arsouillent, ce qui permet aux poursuivants de se regrouper.

A 11 tours du terme, deux pilotes continuent à rouler sous les 1’41 : Marc Márquez et Cal Crutchlow qui pousse pour rejoindre le groupe Petrucci. Qui devient le groupe Rins après un dépassement viril car au contact sur la Ducati. Un tour plus tard, Miller passe Fabio qui donne la réplique.

Morbidelli chute au virage 7. Crutchlow passe Joan Mir et Petrucci reprend l’avantage sur Rins à 8 tours du terme. Il tente de contre attaquer un tour plus tard mais se loupe et prend le long lap. Quartararo profite de la joute pour passer la Ducati. Le voici second. Il tente de prendre la poudre d’escampette pour sortir des griffes de la Ducati. Crutchlow attaque Miller mais se manque et finit par terre au virage 4.

A quatre tours du but, il ne reste plus que treize pilotes en piste. Marquez est tranquille devant et Quartararo cravache pour rester second devant Petrucci. Rins est revenu cinquième. Zarco est dans le top 10. Guintoli est dernier mais dans les points.

Dans le dernier tour, Marquez concrétise devant Quartararo, Petrucci, Rins, Miller et Mir qui devance la KTM de Pol Espargaró. Zarco est dixième. Guintoli treizième derrière Oliveira.

Au championnat, Marc Márquez prend la poudre d’escampette avec 37 points sur Dovizioso qui voit Rins revenir à deux points et son équipier à cinq longueurs…

Grand Prix de Catalogne Barcelone MotoGP Course : classement

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 

 

 

 

 

 




Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team