Article actualisé en direct jusqu’à la fin de la séance.

Comme attendu, et malgré des températures plus élevées, la FP2 est venue bouleverser le classement provisoire que nous avait présenté la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Ce matin, ce sont donc Brad Binder, Takaaki Nakagami, Fabio Quartararo, Maverick Viñales, Pol Espargaró, Franco Morbidelli, Joan Mir, Miguel Oliveira, Danilo Petrucci et Johann Zarco qui sont pré-qualifiés pour la Q2, du moins si les conditions de piste ne permettent pas une amélioration des chronos.

Car tous ces pilotes se tenant en seulement 0,4 seconde (et même les cinq premiers en moins d’un dixième !), peu d’entre eux sont en effet véritablement à l’abri d’être expulsés du top 10 si, comme cela paraît être la logique, des températures plus basses en FP3 devraient permettre une amélioration des temps au tour.

Les Moto2 et les Moto3 ont battu leur record du circuit hier et encore ce matin : Est-ce au tour des MotoGP, qui devront pour cela surpasser le 1’31.411 réalisé par Maverick Viñales la semaine dernière ?

Un soleil maintenant bien présent, 24° dans l’air, 22° au sol, plus de vent, 20 pilotes (en l’absence de Cal Crutchlow et Stefan Bradl) et 45 minutes, voici les ingrédients de cette troisième séance d’essais libres décisive de la catégorie reine au bord de l’Adriatique:

Misano-2 MotoGP™

2020-1

2020-2

FP1

1’32.198 Maverick Viñales (Voir ici)

1’31.721 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP2

1’32.189 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’31.628 Brad Binder (Voir ici)
FP3

1’31.861 Valentino Rossi (Voir ici)

1’31.127 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP4

1’32.404 Fabio Quartararo (Voir ici)

Q1

1’32.064 Pol Espargaró (Voir ici)

Q2

1’31.411 Maverick Viñales (Voir ici)

Warmup

1’32.781 Takaaki Nakagami (Voir ici)

Course

Morbidelli, Bagnaia, Mir (Voir ici)

Record

1’31.411 Maverick Viñales (2020)

1’31.127 Francesco Bagnaia

Andrea Dovizioso cherche du travail…

A l’extinction des feux rouges… Álex Rins élance le premier devant Valentino Rossi. Comme c’est maintenant l’habitude, Fabio Quartararo laisse partir tout le monde avant d’enfourcher sa moto.

Hard, médium ou soft, tous les goûts sont dans la nature…

La séance débute avec la chute sans gravité de Jack Miller au virage numéro 6.

Aleix Espargaró est le premier à passer sous la barre des 1’33, en 1’32.832 lors de son deuxième tour lancé.

Miguel Oliveira se fait également surprendre au virage 8 et part au sol sans gravité.

Pendant ce temps, Pol Espargaró dirige la séance en 1’32.206.

Dès son quatrième tour lancé, Pecco Bagnaia dépasse les 300 km/h et inscrit 1’32.049 en haut du classement. Pour rappel, l’accès direct à la Q2 va se jouer sous la barre des 1’32…

À la fin du premier run, Pol Espargaró précède de 2 millièmes Francesco Bagnaia, Franco Morbidelli, Álex Rins, Takaaki Nakagami, Andrea Dovizioso, Aleix Espargaró, Brad Binder, Fabio Quartararo, Johann Zarco, Valentino Rossi et Joan Mir.

Rythme cardiaque à 140 pour El Diablo

Maverick Viñales occupe toujours la dernière place… mais il suffit d’en parler pour qu’il bondisse à la 7e position.

Malgré une piste assez fraîche, Fabio Quartararo essaie un pneu dur à l’arrière et remonte à la quatrième place de la séance. Au passage suivant, il est à la limite…

À 18 minutes du drapeau à damier, Pol Espargaró, avec un pneu tendre à l’arrière, est le premier à passer sous la barre des 1’32, en 1’31.962, pendant que les autres pilotes rentrent dans leur box pour se préparer à l’emballage final.

Iker Lecuona est le premier à ressortir et place sa RC16 à la 4e puis à la 3e position.

À 12 minutes de la fin de séance, Takaaki Nakagami, Joan Mir et Andrea Dovizioso s’installent aux trois premières places du classement, le pilote japonais réalisant 1’31.753.

Johann Zarco hisse alors sa Ducati à la troisième place pendant que Joan Mir s’installe au commandement en 1’31.722.

À 10 minutes du baisser du drapeau, Francesco Bagnaia pulvérise tout simplement le record de la piste en 1’31.127 !

Trois minutes plus tard, quasiment tout le monde est entré dans les stands pour passer un nouveau pneu arrière neuf… La guerre est déclarée !

Pol Espargaró chute sans gravité au virage 6 puis Valentino Rossi réalise le troisième temps et se positionne derrière Franco Morbidelli.

Miguel Oliveira part à la faute à grande vitesse dans le virage 15, alors que Pecco Bagnaia fait de même au virage 6.

Maverick Viñales s’empare alors de la deuxième position, puis, in extremis, Fabio Quartararo place sa M1 à la place de celle du catalan.

Par contre, Johann Zarco devra passer par la Q1.

 

Classement FP3 du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP :

Classement FP1/FP2/FP3 du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac