Après un passage à vide du côté de l’Europe de l’Est, les Yamaha retrouvent de leur vigueur en s’installant sur les bords de l’Adriatique. Tant mieux pour l’usine d’Iwata qui aura à accomplir comme le reste du plateau MotoGP deux meetings sur le tracé de Misano. Pour Maverick Viñales, c’est un vrai bonheur. Après deux courses plus que difficiles sur le Red Bull Ring, le voilà de retour en tête, comme presque si de rien n‘était…

Pour la deuxième fois cette saison, Maverick Viñales s’est ainsi qualifié en pole position. La précédente remonte au Grand Prix d’Autriche. C’est la 11ème pole position de l’Espagnol dans la catégorie reine et sa troisième à Misano, soit une de moins que Johnny Cecotto. Lors de ses 10 précédentes pole positions en MotoGP, Viñales s’est imposé à deux reprises. Au Qatar et en France en 2017.

C’est la deuxième pole position consécutive de Yamaha à Misano, également signée par Viñales l’année dernière et leur septième pole position depuis le retour de la piste Italienne au calendrier des Grands Prix en 2007.

La marque et le pilote confirmeront-ils en course ce dimanche ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui nous rafraîchit la mémoire….

Misano1 MotoGP™

2019

2020

FP1

1’33.153 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’32.198 Maverick Viñales (Voir ici)
FP2

1’32.775 Maverick Viñales (Voir ici)

1’32.189 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP3

1’32.081 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’31.861 Valentino Rossi (Voir ici)
FP4

1’33.265 Marc Marquez (Voir ici)

1’32.404 Fabio Quartararo (Voir ici)
Q1

1’33.147 Johann Zarco (Voir ici)

1’32.064 Pol Espargaró (Voir ici)
Q2

1’32.265 Maverick Viñales (Voir ici)

1’31.411 Maverick Viñales (Voir ici)
Warm Up

1’33.409 Marc Márquez (Voir ici)

1’32.781 Takaaki Nakagami
Course

Márquez, Quartararo, Viñales (Voir ici)

Morbidelli, Bagnaia, Mir
Record

1’31.629 Jorge Lorenzo (2018)

1’31.411 Maverick Viñales

Depuis 2007, seuls trois pilotes ont remporté la course MotoGP après s’être qualifiés en pole à Misano : Casey Stoner (2007), Valentino Rossi (2009) et Dani Pedrosa (2010). Parmi eux, seul le pilote de Tavullia était au guidon d’une Yamaha.

Franco Morbidelli s’est qualifié à la deuxième place, égalant ainsi son meilleur résultat en qualifications depuis qu’il a rejoint la catégorie MotoGP en 2018. Ses deux autres départs depuis la deuxième position remontent aux GP d’Espagne et du Japon en 2019.

Fabio Quartararo a obtenu le troisième chrono en qualifications, ce qui constituera son 18e départ depuis la première ligne en catégorie reine. Lors de ses 17 précédents départs depuis le Top 3, le Français est monté neuf fois sur le podium, avec notamment deux victoires.

Pecco Bagnaia et Andrea Dovizioso sont les deux premiers pilotes à avoir dépassé les 300 km/h sur le circuit de Misano Marco Simoncelli depuis 2007.

Valentino Rossi est le seul pilote de la grille à avoir remporté trois succès à Misano et partira en tête de la deuxième ligne. C’est sa meilleure qualification sur ce tracé depuis sa deuxième place en 2016, où il avait également terminé deuxième en course. Il s’agissait d’ailleurs de son dernier podium sur ce circuit. L’Italien égale ainsi son meilleur résultat de la saison en qualifications qui remonte au GP d’Andalousie.

Avec Maverick Viñales, Franco Morbidelli, Fabio Quartararo et Valentino Rossi aux quatre premières places, c’est la première fois que quatre pilotes Yamaha se retrouvent dans le Top 4 sur la grille de départ de la catégorie reine depuis le GP du Portugal qui se tenait à Jerez en 1988, avec Eddie Lawson, Wayne Rainey, Kevin Magee et Christian Sarron.

Jack Miller, qui est le seul pilote à avoir terminé sur le podium lors des deux dernières courses, s’est qualifié en cinquième position pour la deuxième fois consécutive et se classe meilleur pilote Ducati. Il visera un troisième podium successif, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la saison 2014 en Moto3.

Alex Rins décroche le septième temps des qualifications pour la seconde fois d’affilée. Ce sont ses meilleurs résultats depuis la Malaisie l’année dernière où il s’était également qualifié septième.

On rappellera enfin que Cal Crutchlow, convalescent, est forfait. L’Anglais ne reviendra à la compétition a priori qu’à Barcelone.

Il fait 30° dans l’air et 42,6° sur la piste.

Les Italiens saluent leur idole, Le Doctor!

En direct avec le Poleman..Maverick Viñales

 

Ils vont s’élancer pour 27 tours.

C’est Morbidelli qui sort en tête à l’issue du 1e virage devant Rossi et Vinales. Miller et Quartararo sont 4e et 5e. Rossi part à la charge sur Morbidelli mais en vain. Miller très incisif, passe Vinales.

Rossi continue à mettre la pression à Morbidelli. Derrière, Miller, Vinales et Quartararo composent le top5. Rins et Mir, se font pressant derrière la Yamaha du Français. Zarco est 10e

Quartararo doit parvenir à dépasser rapidement l’Espagnol et rival au championnat, Vinales. Ça semble cependant compliqué pour le moment. Chute de Smith.

Les Ducati officielles de Dovi et Petrucci pointent au 9e et 14e rang.

Pénalité de Long lap pour Lecuona.

Miller fait l’effort pour revenir sur Rossi. ce dernier est panneauté en ce sens.

Après 6 tours de réalisés, le top 10 est le suivant: Morbidelli, Rossi, Miller, Vinales, Quartararo, Rins, Mir, Bagnaia, Dovizioso et Zarco.

Ça y est Quartararo y va, il parvient à dépasser Vinales. Mais hélas, il part à la faute, il chute. Il repart..mais pointe au 20e rang.

Rins, en force, passe Vinales, le pilote Suzuki est 4e.

Mir s’enflamme, Bagnaia saisit l’aubaine et en profite, pour le passer, il porte une charge par la même occasion sur Vinales dont il se débarrasse sans problème. Il est 5e désormais. Devant Morbidelli assure, sous la pression permanente de Rossi qui ne lache rien.

Rins roule fort et revient sur Miller. Il est dans sa roue. Le pilote Suzuki porte une attaque et ça passe. Bagnaia se porte à la hauteur de Miller, son coéquipier, il le double sans problème.

Le top 5 est le suivant à 13 tours du but: Morbidelli, Rossi, Rins, Bagnaia et Miller. Derrière, Mir, Vinales, Dovizioso, Nakagami et Zarco font partie du top10. Les KTM sont hors du top10 avec P Espargaro qui est 11e, Oliveira 12e et Binder 13e

Mir a le rythme pour revenir aux avants-poste, il dépasse Miller, le jeune Espagnol pointe maintenant au 5e rang. Encore 9 tours..

Entrée aux stands de Quartararo à 8 tours du but. Il ressort mais tombe à nouveau dans le virage 6.

Rins met la pression à Rossi. Il lui montre les crocs mais ça ne suffit pas.

C’est Bagnaia impatient, qui dépasse Rins et Rossi.. le pilote Pramac est rapide et va tenter une remontada sur Morbidelli.

Il reste 5 tours et Rins qui pointe au 4e rang ne parvient pas à se débarrasser de Rossi. Il perd du temps, ce qui fait les affaires de Bagnaia qui pousse pour revenir sur le leader de la course, Morbidelli.

Chute de Rabat dans le virage 4.

Mir revient comme un boulet de canon et revient au contact de son coéquipier et de Rossi. La lutte fait rage pour le gain de la 2e et 3e marche du podium entre Bagnaia, Rossi, Rins et Mir. Morbidelli possède un coussin confortable de 3s. Il reste 1 tour.

Dernier tour et Mir attaque Rins et Rossi, ça passe il est 3e.

Victoire de Morbidelli devant Bagnaia et Mir.

 

La belle performance d’un “Pecco” encore  convalescent ..qui rêve désormais d’une rouge officielle..

Rossi, Rins, Vinales, Dovizioso, Nakagami, Miller et Pol Espargaro ferment la marche du top10. Zarco est dans les points en finissant 15e.

 

Classement complet: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement Grand Prix Lenovo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini MotoGP à Misano :

 

Crédit classements : MotoGP.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team