Article actualisé en direct jusqu’à la fin de la séance.

Comme attendu, la FP3 est venue bouleverser le classement provisoire établi après la première journée du Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Après ce matin, ce sont donc Francesco Bagnaia, Maverick Viñales, Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Joan Mir, Brad Binder, Takaaki Nakagami, Valentino Rossi, Pol Espargaró et Danilo Petrucci qui se sont pré-qualifiés pour la Q2, avec un nouveau record du World Circuit Misano en 1’31.127 à la clef réalisé par le pilote Pramac.

Tous ces pilotes se tiennent en seulement 0,5 seconde, ce qui promet une belle deuxième partie de qualification à 14h40.

Mais pour le moment, tout le monde dispose de 30 minutes pour régler sa moto en configuration de course, c’est à dire principalement avec le plein d’essence et des températures similaires à celles que les pilotes connaîtront demain durant 27 tours: un soleil bien présent, 27 °C dans l’air, 41 °C au sol, et plus de vent.

La séance est légèrement décalée suite à du retard pris en MotoE. Voici les nouveaux horaires :

Misano-2 MotoGP™

2020-1

2020-2

FP1

1’32.198 Maverick Viñales (Voir ici)

1’31.721 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP2

1’32.189 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’31.628 Brad Binder (Voir ici)
FP3

1’31.861 Valentino Rossi (Voir ici)

1’31.127 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP4

1’32.404 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’32.005 Francesco Bagnaia (Voir ici)
Q1

1’32.064 Pol Espargaró (Voir ici)

Q2

1’31.411 Maverick Viñales (Voir ici)

Warmup

1’32.781 Takaaki Nakagami (Voir ici)

Course

Morbidelli, Bagnaia, Mir (Voir ici)

Record

1’31.411 Maverick Viñales (2020)

1’31.127 Francesco Bagnaia

A l’extinction des feux rouges… Retour à la tradition oblige avec Franco Morbidelli qui s’élance le premier en piste et Fabio Quartararo qui laisse partir tout le monde.

Enfin, tout le monde sauf Francesco Bagnaia qui reste dans son box encore plus longtemps que le français. Le pilote Pramac a battu le record du circuit ce matin mais a été victime d’une chute plus tard dans la séance, ce dont on pouvait s’inquiéter car il revient à peine de sa fracture à la jambe.

A noter que “Pecco” a fait un choix original pour un début de séance…

La séance débute avec la chute de Bradley Smith dans le rapide virage 15. Le pilote britannique, qui roule avec un pneu dur à l’avant, se relève cependant instantanément.

Quelques secondes plus tard, Takaaki Nakagami part également à la faute au même endroit, lors de sa première chute de la saison : Dorénavant, tous les pilotes MotoGP auront moins chuté une fois.

Pendant ce temps-là, ils sont plusieurs à se succéder en tête, jusqu’à ce que Maverick Viñales s’impose provisoirement 1’32.361 lors de son troisième tour lancé.

Au bout d’à peine 10 minutes, Francesco Bagnaia, déjà en pneus tendres, s’empare du commandement en 1’32.005.

À la mi-séance, le pilote Pramac précède de 25 centièmes Maverick Viñales, puis Fabio Quartararo, Joan Mir, Miguel Oliveira, Franco Morbidelli, Andrea Dovizioso, Pol Espargaró, Johann Zarco et Iker Lecuona.

À 10 minutes du drapeau à damier, Joan Mir s’empare de la deuxième place tandis que Brad Binder fait de même avec la sixième.

Beaucoup de pilotes améliorent dans les deux premiers secteurs mais ne parviennent pas concrétiser. Ce n’est toutefois pas le cas d’Álex Márquez qui place sa RC213V au sixième rang avant d’en être détrôné par Johann Zarco.

Malheureusement, le tour du Français qui roule dans la roue de Fabio Quartararo est annulé pour avoir excédé les limites de la piste.

Mis à part celle de Danilo Petrucci qui intègre le top 10, la séance s’achève sans autre amélioration, sous la domination d’un Francesco Bagnaia qui semble se diriger de plus en plus vers une Ducati rouges l’année prochaine…

Classement FP4 du Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com