Il n’a pas échappé à Hervé Poncharal que les troupes KTM, à commencer par les siennes, n’étaient pas à trouver dans le groupe de tête mais plutôt en queue de peloton lors de ces premiers tests de l’intersaison MotoGP au Qatar. Mais le patron français prévient que l’on aurait tort de de s’arrêter à ces apparences. Le constructeur autrichien, en effet, avait amené beaucoup d’éléments à évaluer, faisant de ces deux jours à Losail un véritable centre d’essai. Un travail de fond dont on verra sans doute les résultats lors de la seconde série de tests qui commencera dès ce mercredi …

Jack Miller, le pilote d’usine Ducati, a prévenu en faisant le bilan de ses propres tests : KTM n’a encore rien révélé, et il faudra s’en méfier. Une évaluation que semble confirmer Hervé Poncharal lorsqu’il tire les conclusions des deux jours d’essai effectués au Qatar : « nous avons fait nos deux premiers jours avec Danilo Petrucci et Iker Lecuona pour ouvrir la saison MotoGP 2021. Ces deux journées ont été très chargées, avec beaucoup de choses à tester pour nos deux pilotes. KTM a travaillé très dur pendant l’hiver et nous avons dû passer par beaucoup de choses différentes à évaluer et c’est ce que nous avons réussi à faire pendant ces deux premiers jours. Je pense qu’il était très important de passer par ce processus afin de voir un peu plus clairement où nous voulons aller et de donner le bon feedback aux ingénieurs de KTM. C’est ce qui a été fait et nous en sommes assez satisfaits.

Hervé Poncharal : “j’espère que nous pourrons maintenant travailler pour le week-end de course

Bien sûr, il était également très important d’entendre et de comprendre ce que Danilo allait nous dire en termes de sentiments lorsqu’il a sauté sur la KTM après tant d’années passées avec son précédent constructeur. Il est clairement satisfait de la moto. Il est sûr qu’il y aura beaucoup d’améliorations, mais nous avons dû essayer tout ce que KTM voulait que nous essayions et lui faire faire son adaptation sur la moto étape par étape afin de passer au test suivant avec un sentiment beaucoup plus confortable. Je crois que nous avons déjà réduit l’écart entre les leaders et nous d’une demi-seconde, ce qui est quelque chose d’intéressant. C’est ce sur quoi nous devons nous concentrer pour le moment, donner à Danilo le feedback pour qu’il se sente à l’aise avec la moto et qu’il puisse pousser.

De l’autre côté du garage, c’était très intéressant de voir Iker remonter sur la moto depuis le mois d’octobre. Une MotoGP est très spéciale et il est difficile de rester longtemps sans la piloter. On ne peut pas remplacer la sensation que procure une MotoGP, il a donc dû s’adapter. Nous sommes heureux, il avait le même rythme que son coéquipier et était avec tous les rookies, un groupe qui sera très amusant à suivre cette saison. Tout comme Danilo, Iker a dû passer par de nombreux tests et c’est ce que nous avons fait en plus des tours de piste.

Je crois que les quatre pilotes KTM avaient un programme très chargé, nous l’avons fait. J’espère que c’est derrière nous maintenant et que nous pourrons travailler pendant les trois prochains jours en vue du week-end de course. Bien que les positions ne soient pas les plus excitantes que nous ayons eues dans notre vie, mais nous sommes heureux, nous avons fait notre travail et nous sommes confiants sur le fait que nous pouvons être plus proches des avant-postes avant que la semaine officielle du Grand Prix ne commence” termine Hervé Poncharal. Danilo Petrucci a fini 21ème et Iker Lecuona 23ème ces premiers tests au Qatar.

MotoGP Test Qatar 1 J2 : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing