Le grand moment est arrivé et c’est la lutte finale entre Randy Krummenacher, Federico Caricasulo et Jules Cluzel. L’un de ces trois hommes sera sacré Champion du Monde ce samedi et chacun a ses chances, même si ça ne sera pas facile pour Jules, à 22 points du leader. Mais ses deux fantasques adversaires ont parfois échoué à marquer le moindre point – comme à Magny-Cours – et tout reste donc possible sous les projecteurs de Losail.

Le GMT94 Yamaha présente ainsi la situation : « Arrivée tardivement dans la nuit de lundi à mardi, l’équipe s’est installée et a préparé tout le nécessaire pour accueillir les pilotes dès jeudi. Ici, la course se déroule exceptionnellement le samedi, provoquant un décalage d’une journée sur l’ensemble de la semaine.

« Côté sportif, Jules Cluzel aura à cœur de bien finir la saison. Le podium est une nouvelle fois l’objectif pour le natif de Montluçon, tout comme Corentin Perolari qui possède une ultime cartouche pour remplir l’un de ses objectifs de l’année ».

D’après Lucas Mahias, « J’ai gagné deux fois à Losail et les bonnes choses arrivent par trois, comme on dit. J’aime beaucoup la piste et la course de nuit est toujours excitante. Je n’ai pas d’objectifs particuliers ; seulement travailler avec mon équipe pour trouver un bon réglage pour ma moto afin de pouvoir terminer la saison 2019 avec le meilleur résultat possible. »

Pour Jules Danilo, « C’est déjà la dernière course de la saison, c’est passé très vite, je dois dire. Je me suis vraiment amusé. Il y a un bon groupe de gars dans l’équipe et même si les résultats n’ont pas été ce que j’avais prévu au départ et même si ma position dans le Championnat n’est pas très bonne, ce fut une bonne expérience. Maintenant, je veux juste finir sur une piste que je connais très bien et sur laquelle j’ai bien réussi dans le passé. Je sais que la moto est performante sur cette piste, donc je veux vraiment être dans le rythme dès le départ, être rapide à chaque séance. Je me suis entraîné dur pour cette dernière course et j’espère pouvoir être régulier à partir de jeudi soir. Je vise mon meilleur résultat de l’année. »

Pour la première séance d’essais libres, les hommes à surveiller étaient, en fonction de leurs positions au Championnat, Randy Krummenacher (Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team),  Federico Caricasulo (Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team), Jules Cluzel (GMT94 Yamaha), Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing), Hikari Okubo (Kawasaki Puccetti Racing), Raffaele De Rosa (MV Agusta Reparto Corse), Isaac Viñales (Kallio Racing), Corentin Perolari (GMT94 Yamaha), Thomas Gradinger (Kallio Racing), Badovini (Team Pedercini Racing), Peter Sebestyen (CIA Landlord Insurance Honda) et Jules Danilo  (CIA Landlord Insurance Honda).

Lors de la première séance d’essais libres, Corentin Perolari prenait la tête en 2’04.784. Sa motivation réconfortait. Puis Lucas Mahias s’emparait du meilleur temps en 2’03.498. Federico Caricasulo progressait en 2’03.064.

A la mi-séance, derrière Caricasulo et Smith, les Français étaient présents avec Mahias troisième devant Perolari et Cluzel. Krummenacher pointait septième. A 12 minutes de la fin, Mahias réalisait le meilleur chrono en 2’02.828. Puis Jules Cluzel était le plus rapide en 2’02.623, avec 0.205 d’avance sur Mahias et 0.318 sur Perolari quatrième derrière Smith. Jules améliorait encore tout en fin de séance en 2’02.610, 0.218 devant Mahias, 0.331 devant Perolari et 2.572 devant Danilo 17e.

Résultats de la première séance d’essais libres :

Souvenirs, souvenirs : La première victoire de Jules Cluzel en mondial Supersport :

Lors de la deuxième séance, Isaac Viñales portait la première attaque efficace en 2’02.335. Il précédait alors Jules Cluzel de 0.275, Lucas Mahias de 0.371, et Corentin Perolari (quatrième derrière Kyle Smith) de 0.606.

Cluzel répliquait à la mi-séance en 2’02.159, 0.378 devant Viñales . Surgissait en deuxième position Ayrton Badovini en 2’02.264, assez discret jusque-là avec sa Kawasaki–Pedercini. Federico Caricasulo s’intercalait en deuxième position à 6 minutes du drapeau à damier en 2’02.260.

Randy Krummenacher se rapprochait également, en cinquième position, juste devant Raffaele de Rosa le Napolitain à la MV et Lucas Mahias. Jules Cluzel remettait un petit coup de collier à 2 minutes de la fin, améliorant nettement son meilleur chrono en 2’01.518, ce qui était plus vite que le record du tour établi en 2’01.832 par Kenan Sofuoglu sur une Kawasaki de l’équipe Puccetti Racing en 2017.

L’écart était énorme par rapport à ses poursuivants avec une avance de 0.742 sur Caricasulo deuxième. Badovini précédait ensuite Viñales , Krummenacher, de Rosa et Mahias. Jules Danilo bouclait la première journée en 14e position.

Krummenacher avait chuté sans gravité :

Résultats de la première journée d’essais libres :

Chronos de référence :

Record des essais : 2’00.461 par Lucas Mahias (GRT Yamaha Official WorldSSP Team) en 2018

Record du tour : 2’01.832 par Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing) en 2017

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Jules Cluzel et Christophe Guyot

Photos © worldsbk.com / Dorna, Yamaha Racing



Tous les articles sur les Pilotes : Corentin Perolari, Jules Cluzel, Jules Danilo, Lucas Mahias

Tous les articles sur les Teams : GMT94