Y aurait-il le feu dans la maison Yamaha en MotoGP ? On ne sait encore, mais la prestation au Red Bull Ring a comme mis le feu aux poudres à moins que ce ne soit la goutte d’eau qui ait fait déborder le vase. Avant de partir pour la trêve estivale, l’officiel d’Iwata Maverick Viñales comptait cinq longueurs de retard sur le leader du championnat Marc Márquez. Après Brno, le passif est passé à quatorze points et une fois le périple autrichien accompli le voici à vingt-quatre unités. Il a rétrogradé de second à troisième au général et sur les quatre dernières courses disputées, il n’est monté qu’une seule fois sur le podium. Alors oui, il y aurait comme urgence à redresser la barre chez Yamaha.

On note comme un agacement dans les commentaires de l’équipier de Valentino Rossi. Il faut dire qu’après une intersaison tonitruante et une entame de campagne en fanfare, le coup d’arrêt actuel fait l’effet d’une douche froide. Et l’Espagnol pointe du doigt la méthode de travail du team, rythmée par les tergiversations sur les châssis à définir pour la M1 : « nos problèmes sont devenus bien plus évidents depuis que l’on a changé de châssis » regrette Viñales. « Peut-être qu’il serait temps de se concentrer enfin sur une moto et de chercher comment la faire marcher ».

« Il nous faut faire un changement radical dans les réglages et voir si ça marche. Je ne veux pas changer encore de châssis. On parle de ce châssis 2016, mais c’est l’équipe qui est à même de différencier le potentiel entre les deux versions. Moi j’essaie de piloter la moto de la meilleure façon qui soit ».

Sur ce plan, il explique : « j’ai changé mon style de pilotage car je freinais vraiment très fort et j’étais agressif sur les gaz. Cela fonctionnait bien. A présent, je suis plus doux dans chaque phase du pilotage pour aller chercher le chrono ».  Des tests à Misano vont avoir lieu avant le Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone. Et Viñales prévient : « je veux travailler dur sur un châssis et me préparer au mieux pour Silverstone ».  Le plan de travail du pilote correspondra-t-il à la feuille de route de Yamaha ? Réponse à Misano …