Incontestablement, Marc Márquez a marqué de son empreinte la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Argentine. Parti dernier à cause d’un petit souci technique, le pilote espagnol a rapidement pu imposer un rythme inaccessible à l’ensemble de ses adversaires, précédant même ces derniers de plus d’une seconde pendant une bonne partie de la session.

Au final, le pilote Honda gagne 1/2 seconde sur le meilleur chrono de Dani Pedrosa l’année dernière, en précédant un Jack Miller qui s’est imposé en porte-drapeau des troupes Ducati.

A l’inverse, ce premier galop d’essai s’est transformé en cauchemar pour Danilo Petrucci qui y a chuté et n’a pas eu le temps de faire mieux que 20e.

Entre ces 2 quasi extrêmes, les 2 représentants français que seront Johann Zarco et Fabio Quartararo ont fait plaisir à leurs fans en intégrant le top 10, l’un au guidon d’une machine plutôt rétive, l’autre sans expérience de la MotoGP sur ce tracé.

Par rapport à ce matin, le ciel s’est notablement chargé et les températures sont maintenant de 25° dans l’air et 33° au sol, ce qui, conjointement a une piste moins sale et plus gommée, permet d’anticiper quelques améliorations…

Voici les références disponibles à l’entame de cette FP2 de 45 minutes:

GP Argentine MotoGP™

2018

2019

FP1

1’40.303 Dani Pedrosa (Voir ici)

1’39.827 Marc Márquez (Voir ici)
FP2

1’39.395 Marc Márquez (Voir ici)

1’39.181 Andrea Dovizioso
FP3

1’48.896 Marc Márquez (Voir ici)

FP4

1’49.358 Marc Márquez (Voir ici)

Q1

1’49.128 Aleix Espargaró (Voir ici)

Q2

1’47.153 Jack Miller (Voir ici)

Warm Up

1’48.428 Marc Márquez (Voir ici)

CourseCrutchlow, Zarco, Rins (Voir ici)
Record

1’37.683 Marc Márquez 2014

Comme à son habitude, Jorge Lorenzo part le dernier a l’extinction des feux rouges. Dans son premier tour lancé, Pol Espargaró semble connaître un souci avec son guidon gauche et tire tout droit sans gravité dans le bac à graviers.

Dès les premiers tours, les chronos sont très rapides et Marc Márquez améliore son meilleur chrono de ce matin de quelques centièmes dans son 2e tour lancé : 1’39.812.

La différence avec la FP1, c’est que Jack Miller ne lâche rien et s’apprête même à prendre le meilleur sur Marc Márquez quand il perd le contrôle de sa Ducati GP 19 et par la faute sans gravité au virage 13.

Ce dernier poursuit son effort et descend en 1’39.497, ce qui reste néanmoins un dixième plus lent que son chrono réalisé l’année dernière dans la même séance.

Le premier run s’achève avec un top 10 composé de Marc Márquez 4 dixièmes devant Jack Miller, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Takaaki Nakagami, Danilo Petrucci, Franco Morbidelli, Karel Abraham, Álex Rins et Aleix Espargaó.

On trouve alors Johann Zarco en 11e position devant Miguel Oliveira, Fabio Quartararo et Valentino Rossi tandis que Maverick Viñales précède Jorge Lorenzo pour la 18e position.

A la reprise, le pilote Yamaha rétablit toutefois la situation en intégrant le top 10 alors qu’Álex Rins bondit à la 3e place provisoire.

En fond de classement, on trouve alors provisoirement Jorge Lorenzo et Pol Espargaró, ce qui est surtout le signe d’une forte amélioration d’Hafizh Syahrin, habituellement de loin le dernier ,mais aujourd’hui dans un bien meilleur rythme, à seulement 1,3 seconde de Marc Márquez.

A un quart d’heure du drapeau à damier, Valentino Rossi bénéficie d’Andrea Dovizioso en ligne de mire et remonte 6e au classement provisoire. Belle remontée de Joan Mir également, qui s’empare de la 4e place, alors que la plus belle amélioration est à porter au crédit de Maverick Viñales qui, bien qu’énervé, positionne sa Yamaha en 3e position.

La hiérarchie est alors composée de Marc Márquez, toujours 4/10 devant Jack Miller, Maverick Vinales, Andrea Dovizioso, Joan Mir, Álex Rins, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Takaaki Nakagami et Fabio Quartararo.

Le dernier run commence avec l’amélioration de Franco Morbidelli qui se positionne 5e puis 2e à seulement 6/1000 de Marc Márquez, devant Aleix Espargaró qui a placé son Aprilia dans le top 3.

Au moment où Miguel Oliveira intègre brillamment le top 10 puis rallie la 8e place, Cal Crutchlow réalise la pole position provisoire en 1’39.346. C’est toutefois loin d’être fini, et Rins, Rossi et Miller allument les premiers secteurs en rouge à 3 minutes de la fin de séance.

El Diablo, Fabio Quartararo, sort alors de sa boîte et réalise le 2e temps, juste avant que Jack Miller améliore le chrono de Crutchlow en 1’39.190.

Une minute plus tard, Andrea Dovizioso s’avère, pour 9 millièmes, le plus rapide en 1’39.181.

Il reste une minute quand Maverick Viñales se positionne 3e et les dernières secondes ne changeront pas la tête d’un classement où l’on retrouve pas moins de 21 pilotes dans la même seconde.

Marc Márquez finit 8e, mais n’a pas mis de pneu neuf pour le dernier run.

Rendez-vous demain à 14h50 pour la FP3

Grand Prix d’Argentine MotoGP, classement  FP2 :

Crédit classement: MotoGP.com 

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team