Article actualisé en continu jusqu’à 10h40

Après un début de saison si atypique qu’une chatte n’y retrouverait pas ses chatons, le Grand Prix de Styrie ouvre sur le Red Bull Ring le cinquième chapitre d’une histoire dont on est encore très loin de connaître la fin…

La seule certitude à laquelle nous pouvons peut-être nous raccrocher, c’est que Ducati a remporté à cinq reprises les cinq Grands Prix qui se sont déroulés sur le tracé autrichien depuis 2016, date du retour des Grands Prix sur cette piste qui a connu de multiples appellations.

Mais Andrea Dovizioso lui-même s’attend à une adversité plus féroce, après avoir appris lors de la course d’un dimanche dernier qui, par ailleurs, a mis à mal notre fréquence cardiaque.

Et pour rester avec le chiffre 5, Johann Zarco saura aujourd’hui si un certain lobby italien est parvenu à lui faire infliger une pénalité, et, peu après 16 heures, s’il est déclaré apte à rouler ce week-end.

En attendant, ce sont donc 21 pilotes (dont Bradley Smith le visage tuméfié par une piqûre de guêpe) qui vont s’élancer pour 45 minutes d’essais libres avec des conditions météorologiques parfaites de 23° dans l’air et 34° au sol, à l’inverse de ce qui est attendu à partir de demain et dimanche prochain, c’est-à-dire la pluie.

Il le feront sur une piste où la zone des protections gonflables à l’intérieur du virage #3 a été  allongée de 12 mètres, en réaction au drame auquel on a échappé dimanche dernier.

Il est bientôt 9h40, et à l’heure où les rumeurs commencent à poindre sur la pénalité qui sera infligée à Johann Zarco, on oublie toutes les polémiques et les petites histoires de la compétition pour se concentrer uniquement sur cette dernière, dans ce qui sera peut-être la seule journée sur piste sèche…

Voici les références de la semaine dernière et du record du circuit :

MotoGP™ Red Bull Ring 2

16/08/20

23/08/20

FP1

1’24.193 Pol Espargaró (Voir ici)

1’23.859 Jack Miller (Voir ici)
FP2

1’26.475 Jack Miller (Voir ici)

FP3

1’24.317 Maverick Viñales (Voir ici)

FP4

1’24.183 Pol Espargaró (Voir ici)

Q1

1’23.865 Johann Zarco (Voir ici)

Q2

1’23.450 Maverick Viñales (Voir ici)

Warm-up

1’24.365 Joan Mir (Voir ici)

Course

Dovizioso, Mir, Miller (Voir ici)

Record

1’23.027 Marc Márquez 2019

A l’extinction des feux rouges, la tradition est respectée avec Franco Morbidelli qui s’élance le premier. Le pilote italien s’est excusé sur la forme de ses déclarations sur l’encontre de Johann Zarco mais reste ferme sur le fond.

Tous les pilotes ont choisi le pneu arrière médium qui, on l’a vu avec le cas Pol Espargaró, s’avère le plus performant pour la course sur cette piste. Pour l’avant, tout le monde a choisi le pneu tendre.

À l’issue du premier tour lancé, Jack Miller inscrit la première référence en 1’25.897.

Takaaki Nakagami l’abaisse en 1’24.715 au passage suivant, ce qui est déjà à moins d’une seconde du temps de FP1 de la semaine dernière…

Le pilote japonais poursuit son effort et inscrit 1’24.236 dans son troisième tour lancé, ce qui laisse pressentir une séance bien plus rapide que la semaine dernière. Décidément très en verve, c’est effectivement le cas en moins de 10 minutes, le pilote LCR réalisant 1’24.103.

À la fin du premier run, Takaaki Nakagami précède de 2 dixièmes Andrea Dovizioso puis Joan Mir, Jack Miller, Pol Espargaró, Michele Pirro, Fabio Quartararo, Maverick Viñales, Álex Rins, Iker Lecuona, Miguel Oliveira et Valentino Rossi, tous ces pilotes se tenant en une grosse demi-seconde.

Breaking News : Yamaha a décidé d’annuler sa demande d’avoir la possibilité d’ouvrir ses moteurs pour changer les soupapes ! Lin Jarvis se déclare confiant sur les moteurs d’Iwata. Il n’y aura donc pas d’autre intervention que la réduction du régime maximal déjà opérée.

A la reprise, Maverick Viñales se positionne troisième alors que Fabio Quartararo semble connaître à nouveau un problème de freins.

À l’approche du dernier quart d’heure, Andrea Dovizioso augmente la cadence et se rapproche à 35/1000 du temps de Takaaki Nakagami.

Avant le rush final, la hiérarchie est composée de Takaaki Nakagami, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Joan Mir, Jack Miller, Pol Espargaró, Michele Pirro, Fabio Quartararo, Danilo Petrucci, Álex Rins, Franco Morbidelli, Iker Lecuona, Miguel Oliveira et Valentino Rossi, tous en 6 dixièmes.

A la reprise, on note que tout le monde n’a pas fait monter un pneu arrière tendre : Álex Rins, Takaaki Nakagami, Pol Espargaró et Valentino Rossi conservent un arrière médium…

Les attaques commencent à moins de cinq minutes du drapeau à damier, avec Joan Mir qui réalise d’abord 1’24.035.

Brad Binder fait alors son arrivée dans le top cinq tandis que Miguel Oliveira s’empare du leadership en 1’23.898.

Jack Miller claque alors un 1’23.859 !

Tito Rabat part à la faute sans gravité au virage #4.

In extremis, Andrea Dovizioso se rapproche à 4/1000 du pilote Pramac alors que Franco Morbidelli se place à la sixième position.

Malheureusement, la sanction est officielle pour Johann Zarco…

Classement FP1 du Grand Prix de Styrie MotoGP au Red Bull Ring:

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac