Article actualisé en direct jusqu’à 10h40

En se rendant sur le Red Bull Ring, chasse gardée des Ducati depuis 2016, l’équipe officielle de Borgo Panigale se devait de redresser la barre sous l’impulsion de son chef de file, Andrea Dovizioso !

Elle semble l’avoir fait, lors de l’unique session sur le sec, puisque « DesmoDovi », bien qu’aux prises avec des négociations frustrantes sur son avenir dont il connaîtra bientôt l’issue, y a réalisé le deuxième chrono.

44 millièmes devant lui, on trouve un Pol Espargaró particulièrement motivé pour prendre sa revanche sur un sort qui l’a vu chuter en République tchèque tout en accordant la première victoire de KTM en MotoGP à son rookie de coéquipier Brad Binder. À cet égard, l’Espagnol qui a signé chez Honda pour 2021 devra également surveiller Miguel Oliveira qui commence à pointer régulièrement le bout de son nez…

Takaaki Nakagami a confirmé vendredi matin qu’il était particulièrement rapide en l’absence de Marc Márquez, tout comme les deux Suzuki d’Álex Rins et Joan Mir, même si ce dernier a vu son meilleur chrono annulé pour avoir débordé de la piste.

Au chapitre des confirmations, on notera évidemment celle de Johann Zarco, solide et en pleine progression. Honnêtement, le paddock ne lui accordait que peu de chances cet hiver de pouvoir continuer sa carrière pendant plusieurs années… mais le tenace Français est en train d’écrire une tout autre histoire !

Enfin, restent les Yamaha qui, bien qu’occupant les trois premières places du championnat du monde avec Fabio Quartararo, Maverick Viñales et Franco Morbidelli, s’apprêtent à vivre une période plus compliquée, à la fois à cause du tracé taillé à la serpe du Red Bull Ring mais aussi de problèmes moteurs (soupapes ?) nécessitant un accord unanime de ses adversaires pour être définitivement résolu. En attendant cette faveur, on parle d’un régime moteur abaissé de 300 tr/mn…

Décidément, cette saison est plus ouverte que jamais !

Ce matin, la piste à 21° est mouillée pour cette FP3 de 45 minutes, alors qu’au terme de la première journée Pol Espargaró, Andrea Dovizioso, Takaaki Nakagami, Alex Rins, Franco Morbidelli, Johann Zarco, Miguel Oliveira, Jack Miller, Joan Mir et Fabio Quartararo sont les actuels pré-qualifiés pour la Q2.

Le ciel est couvert et le circuit est en train de sécher, mais, avec 18° dans l’air, sans doute pas suffisamment vite pour passer les slicks en début de séance.

Voici les références disponibles au moment où les 22 pilotes se préparent pour cette FP3 délicate:

MotoGP™ Autriche 1

2019

2020

FP1

1’24.033 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’24.193 Pol Espargaró (Voir ici)
FP2

1’23.916 Marc Márquez (Voir ici)

1’26.475 Jack Miller (Voir ici)
FP3

1’23.251 Marc Márquez (Voir ici)

1’24.317 Maverick Viñales (Voir ici)
FP4

1’23.983 Maverick Viñales (Voir ici)

Q1

1’23.829 Cal Crutchlow (Voir ici)

Q2

1’23.027 Marc Márquez (Voir ici)

Warmup

1’28.803 Franco Morbidelli (Voir ici)

Course

Dovizioso, Márquez, Quartararo (Voir ici)

Record

1’23.027 Marc Márquez (2019)

A l’extinction des feux rouges, Franco Morbidelli s’élance le premier et bénéficiera d’une piste sans projections d’eau. Jack Miller reste dans son box.

Iker Lecuona, Bradley Smith et Tito Rabat ont opté pour le pneu arrière Médium. Pluie, bien sûr.

Juste pour en avoir une idée, Takaaki Nakagami est le plus rapide à l’issue du premier tour lancé, en 1’35.210.

Les trajectoires commencent à sécher dans certaines parties du circuit sous l’effet d’un pâle soleil, des conditions qu’affectionnent particulièrement certains pilotes dont Johann Zarco. Attendons…

En attendant, Maverick Viñales mène le classement, en 1’32.614 mais les pilotes ne peuvent pas faire trop de tours sur une piste mixte avec les pneus pluie, sous peine de les brûler.

Au bout d’un quart d’heure, Miguel Oliveira s’empare du leadership en 1’32.460.

Avec 10 tours, Johann Zarco est actuellement le pilote le plus assidu sur la piste et occupe la cinquième position.

Jack Miller, pourtant un des aficionados de la spécialité, n’a toujours pas effectué le moindre tour… Attend-t-il que le virage numéro #3, le seul qui reste mouillé, sèche un peu plus pour passer les slicks ?

Exactement à la mi-séance, Bradley Smith est le premier pilote à rouler en slicks, alors que le ciel continue à se dégager. Prudent lors de son premier tour, le Britannique réalise 1’38.4 puis 1’33.7.

On se rapproche ainsi du meilleur chrono, réalisé alors par Johann Zarco en pneus pluie: 1’31.029.

Álex Márquez, en pneus slicks, est en 1’31.477. La guerre slicks vs pluie semble écrite d’avance…

Effectivement, il reste un quart d’heure quand la majorité des pilotes ressortent de leur box équipé en pneus slicks. Tout va se jouer maintenant.

Álex Márquez s’empare du commandement en 1’28.576. Pour rappel, pour accéder à la Q2, il va falloir faire mieux que le 1’24.753 réalisé en FP1 par Fabio Quartararo

Andrea Dovizioso mène le bal en 1’27.380, devant Jack Miller et Cal Crutchlow. L’italien améliore au passage suivant en 1’26.198 puis 1’25.747.

À cet instant, Iker Lecuona est deuxième, confirmant ainsi la bonne tenue des KTM.

Andrea Dovizioso inscrit un 1’25.479 qui met cette FP3 en position d’influer sur le classement combiné.

Il reste six minutes avant le baisser du drapeau à damier quand tout est donc remis en jeu.
Pol Espargaró réalise le meilleur temps 1’24.525, à une demi-seconde de son chrono d’hier.

Maverick Viñales, deuxième de la séance, intègre le top 10 au classement combiné et en expulse au moins provisoirement Fabio Quartararo.

En 1’24.317, Maverick Viñales dirige cette séance et se place 3e au classement combiné.

In extremis, Fabio Quartararo parvient à réintégrer le top 10 au combiné… En en expulsant malheureusement Johann Zarco.

Panne d’essence en fin de séance pour Maverick Viñales ?

Au final, Pol Espargaró, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Jack Miller, Takaaki, Álex Rins, Miguel Oliveira, Joan Mir, Franco Morbidelli et Fabio Quartararo iront directement en Q2.

Classement FP3 du Grand Prix d’Autriche MotoGP au Red Bull Ring :

Classement FP1/FP2/FP3 du Grand Prix d’Autriche MotoGP au Red Bull Ring :

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP