Comment peut-on caractériser la première journée du Grand Prix de Grande-Bretagne, si ce n’est par les violentes chutes qu’on subit les deux pilotes les plus rapides des deux premières séances d’essais MotoGP, à savoir Marc Márquez puis Fabio Quartararo ?

La coïncidence est étrange, ou peut-être n’existe-t-elle pas !
Marc Márquez, parti à une très bonne cadence dès les premières minutes de la FP1, semble s’être fait piéger par les basses températures quand il a entamé son 15e tour sur un rythme bien moins élevé que les précédents à cause des drapeaux jaunes agités en raison de la chute de Jorge Martin.

Fabio Quartararo, pour sa part, est parti à la faute après avoir débuté la FP2 en testant un pneu arrière dur sans doute peu adapté aux 23° de l’asphalte britannique à cet instant. Contrairement à Marc Márquez qui totalise déjà 14 chutes, le Français, avec trois unités, n’est pas coutumier du fait, et cela montre seulement que même les meilleurs peuvent se faire piéger “bêtement”, dès lors qu’ils cherchent à être constamment aux avant-postes, ce pour quoi ils sont là.

Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal et, ces deux incidents mis à part, on retiendra également que, un peu comme lors des essais en Autriche, seul Fabio Quartararo réussit à immiscer un 4 cylindres en ligne dans une meute de V4 constituée de Ducati, Honda, Aprilia et autre KTM.

Au terme de la première journée, Fabio Quartararo, Jack Miller, Jorge Martin, Pol Espargaro, Marc Márquez, Francesco Bagnaia, Aleix Espargaro, Brad Binder, Alex Rins et Valentino Rossi se sont donc pré-qualifiés pour la Q2, contrairement à Johann Zarco enfermé dans une mauvaise stratégie. Pour le Français, il ne s’agira pas de rater cette dernière séance de 45 minutes pour tenter d’intégrer le top 10…

Au moment où les 21 pilotes se préparent sous un ciel toujours uniformément gris, avec des températures pas plus élevées qu’hier, de 14° dans l’air et 17° au sol, profitons de ces quelques moments de direct grâce au site officiel MotoGP.com :

Silverstone MotoGP™

2019

2021

FP1

1’59.952 Fabio Quartararo (Voir ici)

2’00.941 Marc Marquez (Voir ici)

FP2

1’59.225 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’59.317 Fabio Quartararo (Voir ici)

FP3

1’58.547 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’59.288 Jack Miller (Voir ici)

FP4

1’59.327 Marc Márquez (Voir ici)

Q1

1’58.944 Andrea Dovizioso (Voir ici)

Q2

1’58.168 Marc Márquez (Voir ici)

Warm Up

1’59.609 Fabio Quartararo (Voir ici)

Course

Rins, Marquez, Vinales (Voir ici)

Record

1’58.168 Marc Márquez (2019) (Voir ici)

A l’extinction des feux rouges… comme hier, c’est Marc Márquez qui envoie un signal fort à ses adversaires. Espérons que cela n’ait pas les mêmes conséquences…
Comme à son habitude, Fabio Quartararo s’élance le dernier, Lorenzo Savadori mis à part, qui a pris la décision de ne plus rouler.

Au niveau des pneumatiques, tout le monde utilise le tendre avant, et la plupart ont choisi le médium à l’arrière, à l’exception de Jack Miller, Pol Espargaro, Marc Márquez, Takaaki Nakagami et Alex Márquez qui ont opté pour le tendre.

À l’issue du premier tour lancé, Brad Binder est le plus rapide en 2’02.090. Rappelons que le passage en Q2 est pour le moment fixé par Valentino Rossi en 10e position en 2’00.400.

Dès le passage suivant, Jack Miller réalise 2’00.739, puis Jorge Martin passe en 2’00.229.

Au bout du premier quart d’heure, la hiérarchie de la séance est composée de Jorge Martin, Aleix Espargaro, Pol Espargaro, Joan Mir, Francesco Bagnaia, Takaaki Nakagami, Jack Miller, Johann Zarco, Fabio Quartararo, Marc Márquez, Iker Lecuona, Alex Márquez, Brad Binder, Luca Marini, Enea Bastianini, Valentino Rossi, Cal Crutchlow, Miguel Oliveira, Danilo Petrucci, Alex Marquez, et Jake Dixon qui finit par chuter sans gravité au virage #16.

Toutefois, la composition du top 10 au classement combiné n’est pas encore modifiée.

La mi-séance nous donne l’occasion d’observer Fabio Quartararo jouer au chat et à la souris avec Marc Márquez, mais finalement les deux hommes coupent leur effort.

Ce n’est pas le cas pour Aleix Espargaro qui réalise le meilleur temps de la séance en 1’59.840, ce qui le place troisième au combiné. On ne peut que saluer les efforts de la firme de Noale qui, avec un seul pilote, progresse de jour en jour.

Dans la foulée, Joan Mir améliore également, mais lui intègre le top 10 au combiné, ce qui en exclut Valentino Rossi.

Takaaki Nakagami fait de même, ce qui cette fois en exclut Alex Rins.

A un quart d’heure du drapeau à damier, la plupart des pilotes utilisent maintenant le pneu arrière tendre, à l’image de Fabio Quartararo qui repart de son box.

Dès son premier tour lancé, El Diablo claque 1’59.750, meilleur temps de la séance, tandis que Johann Zarco intègre le top 10.

Dans la foulée, Jack Miller réalise le meilleur temps du week-end en 1’59.288 !

Francesco Bagnaia intègre le top 10, ce dont profite également Valentino Rossi pour revenir en 5e position au combiné.

Tandis que Fabio Quartararo n’a toujours pas amélioré son meilleur chrono d’hier, Marc Márquez s’empare de la troisième position au général, qu’il concède rapidement à son coéquipier Pol Espargaro.

Alex Rins chute sans gravité au virage #12 à trois minutes du drapeau à damier. Le pilote Suzuki devra néanmoins passer par la Q1…

Une minute plus tard, Aleix Espargaro s’empare de la troisième position au général. Il reste une seule tentative pour une dizaine de pilotes qui allument encore le premier secteur en rouge. Jorge Martin en profite pour placer sa Ducati en troisième position et Johann Zarco intègre provisoirement le top 10.

In extremis, Francesco Bagnaia se place en cinquième position entraînant derrière lui Valentino Rossi qui termine la séance à la septième place.

La séance se termine avec la casse moteur de Danilo Petrucci, alors que Fabio Quartararo, Enea Bastianini et Jake Dixon sont les seuls pilotes à ne pas avoir amélioré leurs chronos d’hier.

Pour quelques millièmes, Johann Zarco devra malheureusement passer par la Q1.

Résultats de la FP3 du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Résultats FP1/FP2/FP3 du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team