Cette année, les pilotes sont unanimes pour chanter les louanges à la fois de la nouvelle adhérence du circuit de Silverstone et de la météo britannique.

Pourtant, au fil des séances, on sent la tension monter progressivement dans les box, pour le plus grand plaisir des spectateurs : bien malin celui qui pourra donner avec certitude le nom du vainqueur 2019 du Grand Prix de Grande-Bretagne !

Les essais nous ont pourtant montré un Fabio Quartararo flamboyant mais ne pouvant réellement défendre ses chances au moment fatidique à cause d’un petit souci mécanique l’obligeant à prendre sa 2e moto équipée d’un pneu qu’il ne favorise pas. Remporter la course de 20 tours du plus long tracé de la saison ne sera sans doute pas facile pour lui…

Les essais et la qualification nous ont pourtant montré un Valentino Rossi en pleine possession de ses moyens mais se faisant piéger comme un débutant lors de la qualification. Remporter la course de 20 tours du plus long tracé de la saison ne sera sans doute pas facile pour lui…

Les essais et la qualification nous ont pourtant montré un Jack Miller porte-drapeau de Ducati particulièrement en verve en ce moment mais dont la machine n’a pas fait preuve d’une fiabilité sans faille. Remporter la course de 20 tours du plus long tracé de la saison ne sera sans doute pas facile pour lui…

Les essais et les qualifications nous ont pourtant montré un Alex Rins et Andrea Dovizioso parvenant à se repêcher avant de figurer en Q2 dans le panel des potentiels prétendants à la victoire, même si remporter la course de 20 tours du plus long tracé de la saison ne sera sans doute pas facile pour eux…

Enfin, les essais et la qualification nous ont montré un Marc Márquez à la fois malin et très rapide, mais qui a dû jouer de toutes les ruses pour s’imposer sur la grille de départ. Remporter la course de 20 tours du plus long tracé de la saison ne sera donc sans doute pas facile pour lui…

Et c’est tant mieux pour nous, qui anticipons en conséquence une course aussi disputée qu’incertaine !

En attendant, le warmup des MotoGP sera l’occasion de confirmer, ou pas, le potentiel de chacun, en espérant que l’écart de 4 dixièmes qu’a su construire Marc Márquez en qualification n’était que la conséquence bénéfique d’un point de mire nommé Valentino Rossi…

Pour ce warmup de 20 minutes, le ciel est bien mais pas complètement dégagé, avec des températures parfaites de 24° dans l’air et 28° au sol.

Voici quelques références disponibles:

Silverstone MotoGP™

2018

2019

FP1

2’02.073 Maverick Viñales (Voir ici)

1’59.952 Fabio Quartararo (Voir ici)

FP2

2’01.385 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’59.476 Marc Márquez (Voir ici)
1’59.225 Fabio Quartararo (Voir ici)

FP3

2’01.866 Cal Crutchlow (Voir ici)

1’58.547 Fabio Quartararo (Voir ici)

FP4

2’01.571 Maverick Viñales (Voir ici)

1’59.327 Marc Márquez (Voir ici)

Q1

2’13.340 Bradley Smith (Voir ici)

 1’58.944 Andrea Dovizioso (Voir ici)

Q2

2’10.155 Jorge Lorenzo (Voir ici)

1’58.168 Marc Márquez (Voir ici)

Warmup

2’01.980 Maverick Viñales (Voir ici)

1’59.609 Fabio Quartararo

Course

XXX (Voir ici)

Record

1’59.941 Marc Márquez (2017)

1’58.168 Marc Márquez (2019)

Les pilotes MotoGP n’attendent pas une seconde pour s’élancer à l’extinction des feux rouges, à l’exception de Fabio Quartararo et de Jorge Lorenzo qui préfèrent laisser partir les autres devant afin d’avoir une piste dégagée.

Le pneu dur arrière semble presque faire l’unanimité ce matin, sauf sur les Honda de Jorge Lorenzo, Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami.

À l’issue du premier tour lancé, Danilo Petrucci rappelle en 2’01.115 qu’il pilote une moto d’usine à Silverstone…

Marc Márquez reprend l’avantage aux passages suivants en 2’00.114 puis 1’59.921.

Un peu avant la mi-séance, Fabio Quartararo rappelle qu’il a toujours été le plus rapide sur ce circuit, sauf en qualification à cause d’un problème technique sur sa moto numéro un : le pilote français réalise 1’59.763 dans son 3e tour lancé.

Marc Márquez, qui sent le danger, n’entend pas se faire dominer de la sorte et réagit dans son 6e tour lancé en 1’59.679.

Jack Miller se fait une belle chaleur au virage numéro 7 et rentre à son box.

Fabio Quartararo poursuit son effort en emmenant Andrea Dovizioso dans sa roue. Les deux hommes allument alors le premier secteur en rouge et, au final, le pilote français reprend l’avantage pour le classement de cette séance, en 1’59.609.

Rendez-vous à 14 heures pour la course !

Classement Warmup du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team