Francesco Bagnaia s’est qualifié en Allemagne en pole pour la neuvième fois en MotoGP et pour la troisième fois cette saison, tout comme en Espagne et en France. Il visera la victoire pour la troisième fois depuis le début de l’année avec l’Espagne et l’Italie. Sur ses huit pole positions précédentes, Bagnaia a terminé sur le podium six fois, dont quatre victoires, et a chuté deux fois alors qu’il se battait pour la victoire au GP d’Émilie-Romagne l’année dernière et en France cette saison. La pole pour Bagnaia est la quatrième pole position pour un pilote Ducati au Sachsenring en MotoGP avec Casey Stoner (2007 et 2008) et Johann Zarco (2021).

Fabio Quartararo s’est qualifié en deuxième position pour sa quatrième première ligne de la saison, avec l’Indonésie où il était en pole, l’Espagne où il s’est qualifié en deuxième position et la Catalogne où il s’est qualifié en troisième position. Il a ensuite terminé sur le podium de toutes ces courses dont une victoire en Catalogne. Il aura pour objectif de gagner pour la troisième fois cette année, avec le Portugal et la Catalogne.

C’est la 40ème première ligne de Quartararo en MotoGP. Lors de ses 39 départs en première ligne, il a terminé sur le podium 22 fois dont huit de ses 10 victoires dans la catégorie reine jusqu’à présent. En pole position l’an dernier au Sachsenring, Johann Zarco s’est qualifié en troisième position pour sa troisième première ligne de la saison avec l’Indonésie où il a terminé la course P3 et le Portugal où il a terminé P2. Avec Bagnaia et Zarco, c’est la 30e course MotoGP consécutive avec au moins une Ducati en première ligne.

Aleix Espargaro, qui a chuté lors de la FP4, s’est qualifié en quatrième position en tant que meilleur pilote Aprilia. C’est la septième fois cette année qu’il se qualifie dans le top 6. Son meilleur résultat en MotoGP au Sachsenring est la sixième place en 2014 quand il était parti de la quatrième place également.

Après être passé par la Q1, Fabio Di Giannantonio s’est qualifié en cinquième position en tant que meilleur rookie, égalant ainsi son deuxième meilleur résultat de qualification de la saison jusqu’à présent, obtenu la dernière fois en Catalogne, et après avoir été en pole position en Italie.

Jack Miller, qui a chuté lors de la FP4, s’est qualifié en sixième position, ce qui est la sixième fois qu’il se qualifie parmi les six premiers. Il tentera de monter sur le podium pour la première fois depuis la France où il était deuxième. Il devra subir un long lap, après être tombé sous régime des drapeaux jaunes.

Luca Marini s’est qualifié en septième position, ce qui constitue son deuxième meilleur résultat depuis le début de la saison après l’Argentine et l’Italie, où il s’est qualifié en troisième position. Jorge Martin s’est qualifié en huitième position, ce qui est la cinquième fois en 10 courses MotoGP cette année qu’il n’a pas réussi à se qualifier sur les deux premières lignes de la grille. Il tentera de monter sur le podium pour la deuxième fois dans deux courses MotoGP consécutives, comme en Styrie/Autriche l’année dernière.

Maverick Viñales s’est qualifié en neuvième position, son troisième meilleur résultat en qualification depuis qu’il a rejoint Aprilia, après l’Argentine cette année (cinquième) et la Catalogne (huitième). Il tentera de monter sur son premier podium avec Aprilia.

Que va nous réserver cette dixième manche de la saison qu’est ce Grand Prix d’Allemagne. Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Sachsenring MotoGP™ 2021 2022
FP1

1’21.660 Marc Marquez (Voir ici)

1’21.479 Jack Miller (Voir ici)
FP2

1’20.690 Miguel Oliveira (Voir ici)

1’20.018 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP3

1’20.348 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’19.765 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP4

1’21.397 Johann Zarco (Voir ici)

1’21.065 Fabio Quartararo (Voir ici)
Q1 1’20.644 Alex Rins (Voir ici) 1’20.307 Fabio Di Giannantonio (Voir ici)
Q2

1’20.236 Johann Zarco (Voir ici)

1’19.931 Pecco Bagnaia
Warm Up

1’21.341 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’21.264 Jorge Marini
Course Marquez, Oliveira, Quartararo (Voir ici) Quartararo, Zarco,Miller
Record

1’20.195 Marc Márquez (2019)  (Voir ici)

1’19.765 Francesco Bagnaia (Voir ici)

35.1° dans l’air et 51.5° sur la piste sont les conditions proposées aux pilotes pour cette compétition qui mettra à rude épreuve les pneus, les machines et les organismes. En attendant, voici les images en direct…

Bagnaia contre Quartararo : on attend ce duel entre les deux sur le circuit du Sachsenring. Que les deux partent premier et deuxième sur la grille était déjà arrivé cette année à Jerez. Et ils ont terminé la course dans le même ordre qu’ils avaient commencé. Bagnaia a commenté : « il est important de bien commencer dans cette course. Si je peux faire les premiers tours en tête, je peux augmenter mes chances« .

Tous avec du dur à l’avant, à l’exception de Bastianini qui monte moyen. A l’arrière tous avec du dur, sauf pour: P. Espargarò, Mir et Quartararo qui ont du médium à l’arrière. Fabio Quartararo a été l’auteur d’un petit événement inattendu dans FP3. Sa visière se détachait de son casque et il est retourné aux stands en sautant la dernière attaque contre le chrono. Heureusement, cela n’a pas compromis l’accès direct au Q2. « Je pense que je suis sorti des stands sans fermer correctement la visière – a expliqué le champion Yamaha -. J’avais quelques coureurs devant moi et je savais qu’Aleix [Espargaró] approchait rapidement. Je me retournai, la visière soulevée et desserrée. C’était probablement de ma faute et c’est pourquoi je n’étais pas en colère . »

Pecco Bagnaia temporairement absent de la grille de départ du MotoGP. Les températures sur la piste sont trop élevées, on reste au frais en attendant le tour de… chauffe. « Ce sera une très longue course, nous avons fait du bon travail tout au long du week-end, tout a bien fonctionné. Il fait très chaud, mais nous sommes prêts pour cela aussi » a commenté l’Italien.

Après l’hymne allemand, tout est prêt pour le tour de chauffe.

Et c’est parti pour 30 tours ! Quartararo prend la tête devant Bagnaia, Aleix Espargaro et Zarco. Di Giannantonio est cinquième, devant Miller qui va devoir purger une pénalité. Viñales est septième. Bagnaia attaque le Français mais il se défend et entame le second tour toujours en tête.

.Zarco est troisième, Viñales remonte sixième, Bagnaia chute ! Mir tombe également au même endroit au virage 1. Bagnaia vient sérieusement d’obérer ses chances de titre cette année.

Le pilote Ducati a complètement perdu le contact du pneu arrière avec l’asphalte, il a glissé seul dans le virage à 1 Zarco qui n’en demandait pas tant est second de son compatriote à la Yamaha. Darryn Binder chute au virage 13.

26 tours : Le top 10 : Quartararo, Zarco, Aleix Espargarò, Vinales, Di Giannantonio, Martin, Miller, Binder, Marini, Nakagami.

Mais ce dernier chute au virage. ce sera sa troisième et dernière chute du week-end. Moment noir pour le team LCR puisqu’Alex Marquez rentre au stand. pendant ce temps, Fabio Quartararo déroule. Il a plus d’une seconde d’avance sur Zarco qui a le même écart sur les deux Aprilia menées par Aleix Espargaró.

Il y a beaucoup de regrets et de colère dans le garage Ducati, qui voit encore cette année le titre des pilotes s’évanouir. Le pilote lance des coups de poing : « Dès le début de la course je n’avais plus de grip, avez-vous déjà vu un pilote MotoGP perdre son arrière comme ça ? « .

Très bon Fabio Di Giannantonio , le pilote du team Ducati Gresini est actuellement 5ème.

Davide Tardozzi, team manager Ducati, chaud sur la chute de Pecco Bagnaia « Le pneu arrière a tourné, il ne peut pas se donner d’explication, on va évaluer les données et après on se reparlera ».

classement à 20 tours de l’arrivée

1 F. QUARTARARO     15 : 06.002
2 J. ZARCO     1.422
3 A. ESPARGARO ‘     3.278
4 M. VINALES     3.637
5 F. DI GIANNANTONIO 5.323     6
J. MILLER     5.534
7 J. MARTIN     6.460 8
B. BINDER     7.073
9 L. MARINI     10.358
M. OLIVEIRA     9 368

Miller parvient à dépasser Di Giannantonio et se hisse à la 5ème place. Jorge Martin 7ème devant Luca Marini. Zarco 2e avec un écart de 1,4″ sur le leader Quartararo. En attendant, un beau défi pour le podium est lancé entre les deux pilotes Aprilia. Johann Zarco remonte sur Fabio Quartararo à 1s2.

Mais à 15 tours du but, Fabio Quartararo repousse son compatriote à 1s7. Miller fond sur les deux Aprilia. Bastianini reste bloqué 13ème. C’est la mi-course.Bastianini reste bloqué au 13ème. Le nouveau top 10 : Quartararo, Zarco, Espargarò, Vinales, Miller, Di Giannantonio, Martin, Marini, Binder, Oliveira. A la faveur d’une erreur de Viñales, Miller passe et se lance à l’assaut d’Aleix Espargaró.

Viñales lâche prise, il a un souci avec le correcteur d’assiette ou l’amortisseur arrière. Sa RS-GP est affaissée. Il abandonne.

A neuf tours du but Quartararo a plus de 3s d’avance sur Zarco et en près de 6 sur le duel Aleix Espargaró vs Jack Miller. Martin ferme un top 5 disputé avec Luca Marini, Brad Binder et  Di Giannantonio.

A 6 tours du but Luca Marini fait le show. Il s’est imposé pour la cinquième place et il est le pilote le plus raide en course. Il revient sur Miller et Aleix Espargaró.

 classement à 5 tours de l’arrivée

1 F. QUARTARARO     33 : 20.675
2 J. ZARCO    +4.020
3 A. ESPARGARO ‘     +9.814
4 J. MILLER     +10.135
5 L. MARINI     +12.132
6 J. MARTIN     +12.966
7 B. BINDER     +13.981
8 F. DI GIANNANTONIO     + 14.702
9 M. OLIVEIRA     +16.579
10 E. BASTIANINI     +22.164

A trois tours du but, Miller prend la troisième place. Sous le drapeau à damier, Quartararo rafle la mise devant Zarco et Miller. Aleix Espargaro est à 34 points du vainqueur français d’un championnat où Zarco pointe troisième. Luca Marini ferme le top 5. Bastianini boucle le top 10 devant Bezzecchi et le bouillant Raul Fernandez.

Yamaha n’avait plus gagné au Sachsenring depuis 2009  avec Valentino Rossi. Diego Gubellini , chef technicien de Quartararo : « On a essayé de travailler pour que le pneu médium dure jusqu’à la fin de la course, avec d’autres ça n’aurait pas marché, avec Fabio ça a marché.« 

Autre son de cloche chez Ducati : Gigi Dall’Igna (Ducati): « Nous allons analyser les données avec Bagnaia pour comprendre les causes de la chute de Pecco , maintenant je n’ai que quelques sentiments, mais il est juste de parler après avoir vu les données »

Résultats du Grand Prix d’Allemagne MotoGP au Sachsenring :

Allemagne

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP