Avec des Ducati à l’aise comme des poissons dans l’eau et des Yamaha apparues en difficulté sur une piste séchante, la météo jouera à coup sûr un rôle déterminant dans le match qui oppose sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli le leader du championnat du monde MotoGP Fabio Quartararo à Francesco Bagnaia, son unique adversaire pour le titre mondial.

Au terme de la première journée du Grand Prix d’Émilie-Romagne, la firme de Borgo Panigale place en effet non seulement de GP 21 aux deux premières places avec Jack Miller et Johann Zarco, mais aussi quatre machines dans le top 8 ou, au choix, cinq dans le top 10 ou six dans le top 12 !

De façon peu commune, le top 10 ne contient par ailleurs que des KTM et des Aprilia, les deux marques apparaissant revigorées dans ces conditions délicates.

Jack Miller, Johann Zarco, Aleix Espargaro, Iker Lecuona, Miguel Oliveira, Luca Marini, Lorenzo Savadori, Francesco Bagnaia, Danilo Petrucci et Jorge Martin sont donc pour le moment pré-qualifiés pour la Q2 au terme d’une FP2 dont voici les 5 dernières minutes:

Même si les prévisions météorologiques sont unanimes pour annoncer une course sur le sec, la FP3 de ce matin s’annonce donc décisive pour l’attribution des places sur la grille de départ, avec une fine bruine qui rend humide la piste même si on ne voit pas de véritable pluie, soit exactement les conditions qui ne plaisent pas aux pilotes Yamaha, à l’inverse des hommes en rouge !

Les températures sont maintenant de 16° dans l’air et 14° sur l’asphalte, alors  que le ciel reste très menaçant et que la bruine tend à se transformer en une vraie bonne pluie, ce qui convient un peu mieux aux hommes en bleu

Au moment où les 24 pilotes (Lorenzo Savadori et Michele Pirro étant wildcards pour Aprilia et Ducati) se préparent pour cette troisième séance de 45 minutes, Valentino Rossi présente sa dernière production rendant hommage à son public, le jour du 10e anniversaire de la perte du regretté Marco Simoncelli :

 

Misano-2 MotoGP™

09/2021

10/2021

FP1

1’32.666 Maverick Vinales (Voir ici)

1’42.374 Johann Zarco (Voir ici)
FP2

1’42.097 Johann Zarco (Voir ici)

1’41.305 Jack Miller (Voir ici)
FP3

1’31.936 Francesco Bagnaia (Voir ici)

1’40.384 Johann Zarco (Voir ici)
FP4

1’32.197 Fabio Quartararo (Voir ici)

Q1

1’31.876 Enea Bastianini (Voir ici)

Q2

1’31.065 Francesco Bagnaia (Voir ici)

Warm Up

1’32.521 Alex Rins (Voir ici)

Course

Bagnaia, Quatararo, Batianini (Voir ici)

Record

1’31.065 Francesco Bagnaia 2021 (Voir ici)

À l’extinction des feux rouges… Alex Rins élance le premier devant son coéquipier tandis que Aleix Espargaro et Francesco Bagnaia préfèrent temporiser un peu.

Au niveau pneumatique, quelques pilotes tentent le médium arrière…

Lorenzo Savadori chute dans son premier tour lancé au virage #1 et reste assis sur la piste.

Iker Lecuona prend rapidement la tête des opérations en 1’43.493 avant de la confier à Francesco Bagnaia qui améliorant 1’43.284 à l’issue de son deuxième tour lancé.

La pluie s’est de nouveau arrêtée Jack Miller inscrit 1’42.571 puis Johann Zarco 1’42.275.

On continue à pousser et Jack Miller est maintenant en 1’41.757 à l’issue de son quatrième tour lancé. Quelques pilotes commencent à améliorer leurs chronos de la veille…

Marc Márquez inscrit 1’41.331 et on commence à oublier le classement de la veille…

Michele Pirro part à la faute sans gravité dans le virage #16 au moment où Jack Miller réalise le meilleur temps du week-end en 1’41.203, devant Joan Mir.

Alex Rins chute sans gravité au virage #13 alors que terme de ce quart d’heure, la hiérarchie est composée de Jack Miller, Jorge Martin, Joan Mir, Marc Márquez, Johann Zarco, Miguel Oliveira, Francesco Bagnaia, Iker Lecuona, Michele Pirro, Danilo Petrucci, Aleix Espargaro, Pol Espargaro, Fabio Quartararo, Alex Rins, Luca Marini, Lorenzo Savadori, Brad Binder, Enea Bastianini, Alex Márquez, Franco Morbidelli, Andrea Dovizioso, Takaaki Nakagami, Maverick Vinales et Valentino Rossi.

À la mi-séance, Francesco Bagnaia s’empare du leadership en 1’41.160 mais Miguel Oliveira réalise 1’41.137 dans la foulée. Le pilote portugais poursuit son effort et inscrit 1’40.832 au passage suivant avant de chuter sans gravité au virage #16.

Jorge Martin en profite pour remonter à la deuxième place avant le dernier run.

C’est le moment où le tableau des chronos nous indique que Michele Pirro serait reparti avec un slick à l’avant : sans doute une erreur d’affichage ? Quoi qu’il en soit, Jorge Martin se porte en tête du classement en 1’40.471.

À 10 minutes du drapeau à damier, Johann Zarco remonte à une troisième position qu’il concède tout de suite à Marc Márquez. Mais le Français poursuit son effort et place d’abord sa Ducati entre celles de Jorge Martin et Jack Miller avant de s’emparer de la pole position provisoire en 1’40.384.

Pendant ce temps, Fabio Quartararo flirte avec la porte du top 10… mais devra passer par la Q1… tout comme Francesco Bagnaia !

Au final, Johann Zarco, Jorge Martin, Jack Miller, Miguel Oliveira,, Pol Espargaro, Franco Morbidelli, Aleix Espargaro, Danilo Petrucci et Lucca Marini sont donc préqualifiés pour la Q2, à l’inverse des deux prétendants au titre mondial.

Résultats de la FP3 du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP à Misano:

Crédit Classement : Motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing