Si les propos de Carlo Pernat défraient souvent la chronique, ils contiennent quasiment tout le temps un large fond de vérité.

L’italien, qui n’a plus rien à prouver dans le paddock, se laisse ainsi fréquemment aller au parler vrai, quitte à ne pas faire plaisir à tout le monde… voir même à provoquer !

Provocation ou pas, pendant l’émission italienne “Paddock”, Carlo Pernat a ainsi déclaré: « Lorenzo est un peu en difficulté. Dans trois ou quatre Grands Prix, Ducati choisira Dovizioso comme premier pilote et je vois un divorce Lorenzo-Ducati parce qu’il devrait se contenter de la moitié de ce qu’il reçoit. L’argent dépensé sur Lorenzo a été utilisé pour le développement du cadre, qui est maintenant très similaire à celui de Yamaha. Le problème, c’est que Lorenzo est maintenant en train de snober ce châssis et de s’occuper de l’ancienne moto. L’investissement a été fait pour obtenir des informations sur la partie-cycle de Yamaha en espérant que Lorenzo obtiendrait des résultats ».

Selon celui qui a passé toute sa carrière chez Piaggio, Caviga et Ducati (voir ici), la clé de tous les problèmes serait expliquée par une certaine fragilité du pilote espagnol :  « Maintenant, la Ducati est une moto facile, le problème est que Lorenzo a donné des indications, n’a pas développé la moto et malgré tout n’aime pas cette moto. Ou il s’agit d’un problème mental, soit il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. C’est un champion mais il est très fragile dans sa tête, sinon on ne peut pas expliquer certaines courses à la première place et d’autres à la 15ème place. Il a dit que ce n’est pas sa moto (voir ici) et qu’il était mieux avec la Yamaha ; je ne veux pas dire qu’il est fou, mais il erre ».

Même si les mots prononcés par le pilote de Majorque au site Speedweek ont été quelque peu grossis, il est clair que les résultats de ce dernier ne sont pas en adéquation avec les attentes suscitées par son arrivée à Borgo Panigale.

Et comme Carlo Pernat s’exprime ainsi avec fracas contre Jorge Lorenzo, il ne faut pas oublier non plus que, malgré ses déclarations, son rôle est toujours celui d’agent d’Andrea Iannone, dont il n’est pas encore officiellement séparé.

Nous voudrions insister sur ce point, car ces affirmations fortes visent souvent à déstabiliser l’environnement. Certes, avec ses seuls mots, Carlo Pernat ne peut pas contribuer au maintien ou non de Jorge Lorenzo chez Ducati, mais il est clair que de telles phrases ne contribuent pas positivement à une bonne ambiance chez les rouges.

De là à penser que l’expérimenté transalpin essaie de faire revenir Andrea Iannone dans le giron Ducati, il n’y a qu’un pas que nous vous laissons le choix de franchir, ou pas.

Décidément, cette année, les manœuvres liées au Mercato ont bien débuté plus tôt que jamais…

Source: TuttoMotoriWeb

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone, Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team