Le marché des transferts du MotoGP a été réveillé avec l’initiative de Viñales de rompre avec Yamaha, mais en Moto3, les coulisses sont aussi actuellement agitées. Il faut dire qu’entre des pilotes qui vont monter en Moto2, une écurie qui ferme ses portes, et d’autres qui cherchent des alliances pour perdurer, les marges de manœuvre sont larges et les opportunités nombreuses. Voici un point de situation…

Le Moto3 2022 devrait présenter une physionomie bien différente de celle de cette année. Le grand changement vient du baissé des couleurs malaisienne Petronas qui ferme une écurie, laissant ses pilotes McPhee et Darryn Binder sur le bord de la piste. Le dernier cité est néanmoins promis par la rumeur à rejoindre carrément le MotoGP dans la nouvelle structure que Razlan Razali mettra en place sans Petronas. Pour l’Ecossais, c’est en revanche plus compliqué. Il aurait pourtant trouvé une place en Moto3 chez Sterilgarda Max Racing de Peter Öttl et Max Biaggi. Le team a prolongé de deux ans le contrat avec Pierer Mobility AG. Au lieu de Romano Fenati et Adrian Fernández, le nouveau couple de pilotes pourrait être Ayumu Sasaki et, donc, John McPhee.

Si Sasaki passe chez Biaggi, cela veut dire qu’il quitte Tech3 qui continuerait avec Deniz Öncü et, bien sûr, KTM. Le second pilote serait un espoir de la Rookies Cup. Puisque l’on parle de la filière KTM, l’équipe Red Bull KTM-Ajo devrait être composée de Jaume Masia en 2022 et du grand vainqueur de la Red Bull Rookies Cup, c’est-à-dire probablement David Alonso.

Moto3

Moto3 : les places laissées par les promus en Moto2

Pour le reste de la grille, on rappellera d’abord que de nombreux pilotes Moto3 visent le championnat du monde Moto2 en 2022, à l’instar du leader du championnat du monde Pedro Acosta, Sergio Garcia, Romano Fenati, ou encore Dennis Foggia dont le remplaçant chez Leopard serait Tatsuki Suzuki.

L’équipe Gaviota GASGAS Moto3 d’Aspar Martinez devrait rivaliser avec Daniel Holgado et Izan Guevara, ce qui sous-entend que Sergio Garcia passera chez Aspar GASGAS Moto2. Chez Green Power CIP KTM Max Kofler espère un nouveau contrat mais lorgnerait aussi selon Speedweek du côté de PrüstelGP. Enfin, Gresini Racing pourrait convenir d’une joint-venture avec l’équipe espagnole MTA pour la saison Moto3 en 2022.

Moto3



Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3