Dans l’affrontement Yamaha/Ducati auquel on assiste depuis le début de l’année, le constructeur italien se présente au Mugello et son interminable ligne droite avec trois machines dans le top 4 du classement du championnat MotoGP, une situation jamais connue auparavant, avant d’autres tracés théoriquement également bénéfiques aux rouges…

Autant dire que l’avance d’un petit point de Fabio Quartararo sur Francesco Bagnaia ne tient qu’à un fil et qu’il faudra tout le talent du pilote français pour tenter d’au moins sauver les meubles en attendant un circuit de Barcelone qui lui avait souri l’an passé.

 

Au Mugello, les machines de Borgo Panigale ont remporté les trois dernières éditions mais, ce matin, lors de la FP1, c’est bien le jeune papa Maverick Vinales qui a dominé la séance en 1’46.593, devant Johann Zarco, Alex Rins, Joan Mir, Franco Morbidelli, Francesco Bagnaia, Michele Pirro, Fabio Quartararo, Jack Miller et Miguel Oliveira, tous pour le moment pré-qualifiés pour la Q2, le tout dans des chronos bien plus rapides que lors de la première séance d’essais libres en 2019 !

Fabio Quartararo (et sans doute Maverick Vinales) a essayé ce matin le nouveau holeshot device avant qui est arrivé sur la Yamaha.

Voyons donc ce que nous enseigne cette FP2 de 45 minutes qui va se dérouler sous un ciel globalement beau mais qui commence à se charger, avec des températures qui s’élèvent maintenant à 25° dans l’air et 46° sur l’asphalte.

Au moment où les 22 pilotes (Michele Pirro remplace Jorge Martin toujours convalescent chez Pramac Racing) se préparent sous les objectifs des caméras de Dorna, profitons de ces quelques minutes de direct grâce au site officiel MotoGP.com:

Les références passées, datant principalement de 2019 :

Mugello MotoGP™

2019

2021

FP1

1’47.558 Marc Márquez (Voir ici)

1’46.593 Maverick Vinales (Voir ici)
FP2

1’46.732 Francesco Bagnaia (Voir ici)

1’46.147 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP3

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)

FP4

1’46.799 Fabio Quartararo (Voir ici)

Q1

1’46.278 Andrea Dovizioso (Voir ici)

Q2

1’45.519 Marc Márquez (Voir ici)

Warm Up

1’46.930 Marc Márquez (Voir ici)

Course Petrucci, Marquez, Dovizioso (Voir ici)
Record

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)

A l’extinction des feux rouges… c’est pour une fois la ruée en piste, plusieurs de front. Seul Fabio Quartararo, comme souvent et comme ce matin, laisse partir ses adversaires, accompagné de Maverick Vinales.

Le système d’identification des pneumatiques ne fonctionne pas pour le moment…

À l’issue du premier tour lancé, Miguel Oliveira s’avère le plus véloce, en 1’47.878, un chrono déjà rapide montre les progrès faits par les MotoGP en deux ans, et ce malgré le gel technique concernant les moteurs. Le pilote portugais améliore en 1’47.185 au passage suivant puis réalise 1’46.584 dans la foulée: ça va déjà plus vite que ce matin !

Valentino Rossi fait un petit tour dans les graviers de San Donato sans tomber. Le pilote italien a expliqué hier les appréhensions de chacun à se sujet : “le freinage à San Donato, la bosse avant le freinage de San Donato, est je pense l’endroit le plus impressionnant du championnat. Et comme Jack l’a dit, à chaque tour, quand vous sortez du dernier virage, vous pensez déjà à la fin de la ligne droite (rires). Ce n’est pas facile mais c’est bon.”

Après 10 minutes, Alex Rins, Fabio Quartararo et Aleix Espargaro pointent au deuxième, troisième et quatrième positions derrière la KTM numéro 88.

Le pilote Aprilia a avoué hier qu’il avait sérieusement envisagé d’arrêter la compétition en 2019 pour cause de démotivation totale vis-à-vis des performances de sa RS-GP. Nous y reviendrons…

À la fin du premier run, on trouve donc Miguel Oliveira 3/10 devant Alex Rins, Fabio Quartararo, Aleix Espargaro, Takaaki Nakagami, Brad Binder, Francesco Bagnaia, Johann Zarco, Iker Lecuona, Jack Miller, Franco Morbidelli, Alex Márquez, Marc Márquez, Danilo Petrucci, Maverick Vinales, Joan Mir, Enea Bastianini, Michele Pirro, Lorenzo Savadori, Valentino Rossi, Pol Espargaro et Luca Marini.

Les pneus sont revenus !

Maverick Vinales continue à s’entraîner pour les départs…

À la mi-séance, Francesco Bagnaia, alors quatrième, hisse sa GP21 en deuxième position, Johann Zarco en cinquième.

Les caméras de Dorna Sports montrent Andrea Dovizioso en bord de piste, en discussion avec un membre du staff Aprilia… Le pilote de Forli a un calendrier chargé de tests pour le constructeur de Noale en juin, avant sans doute un retour en 2022 aux côtés d’Aleix Espargaro.

Au classement combiné, à un quart d’heure du drapeau à damier, Miguel Oliveira précède Maverick Vinales, Francesco Bagnaia, Johann Zarco, Alex Rins, Fabio Quartararo, Joan Mir, Franco Morbidelli, Aleix Espargaro et Takaaki Nakagami.

À huit minutes de la fin de séance, le rush final débute doucement, sans aucun secteur allumé en rouge. Alex Rins est toutefois le premier à améliorer le meilleur chrono partiel, mais reperd son avance dans le quatrième secteur.

Valentino Rossi revient du fond du classement à la 14e place avant de revisiter les graviers de San Donato, tandis que Jack Miller, précédemment 13e, s’empare de la quatrième position.

À seulement quatre minutes de l’allumage des feux rouges, les pneus tendres sont de sortie et c’est Fabio Quartararo qui se distingue en allumant les deux premiers secteurs en rouge avant d’être gêné dans sa tentative par ???

Alex Rins, 4e, et Brad Binder, 13e, produisent leur effort, et c’est le pilote Suzuki qui s’empare du leadership en 1’46.218 devant le sud-africain, 2/10 derrière.

Fabio Quartararo reprend la deuxième place avant de la concéder à Franco Morbidelli, mais c’est finalement Francesco Bagnaia qui s’empare de la pole position provisoire en 1’46.147.

Au classement combiné, Johann Zarco ne figure plus parmi les pré-qualifiés.

À noter la belle prestation des deux KTM et de leur nouvelle essence…

Les 5 dernières minutes de la FP2:

Rendez-vous demain à 9h55 pour la FP3 !

Classement de la FP2 du Grand Prix d’Italie MotoGP au Mugello:

Classement de la FP1/FP2 du Grand Prix d’Italie MotoGP au Mugello:

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team